Particules fines: la Russie dans le top 20 des pays ayant l’air le plus pur

George Zakharchuk/Russian Look/Global Look Press

Avec un taux de 11,4 microgrammes de particules fines par mètre cube, la Russie se classe en 16ème position des pays dont l’air est le plus pur, avance une récente étude de la compagnie AirVisual, réalisée en partenariat avec Greenpeace.

Basé sur d’innombrables relevés à travers le monde, ce rapport place ainsi l’Islande en tête des 73 nations analysées (5 μg/m³), suivie par la Finlande (6,6), l’Australie  (6,8), l’Estonie (7,2) et la Suède (7,4). La France a quant à elle reçu le 21ème rang avec un résultat de 13,2 μg/m³, juste derrière l’Allemagne (13) et le Japon (12).

Les mauvais élèves en la matière sont en outre le Bengladesh (97,1), le Pakistan (74,3), l’Inde (72,5), l’Afghanistan (61,8) et Bahreïn (59,8).

Au niveau des capitales, la Russie figure également dans le haut du classement, puisque Moscou trône à la 10ème place (10,1 μg/m³) des 62 villes étudiées. À cet égard, ce sont Wellington (Nouvelle-Zélande, 6 μg/m³), Ottawa (Canada, 6 μg/m³) et Stockholm (Suède, 6,6 μg/m³) qui montent sur le podium, contrairement à Delhi (Inde, 113,5 μg/m³), Dhaka (Bengladesh, 97,1 μg/m³) et Kabul (Afghanistan 61,8 μg/m³) qui clôturent le classement. La capitale française occupe quant à elle la 25ème place (15,6 μg/m³).

Pour information, il vous est possible de contrôler la pollution de l’air dans votre région grâce à la carte interactive proposée par AirVisual.

Dans cet autre article, nous vous présentons sept habitudes soviétiques qui seraient aujourd’hui jugées écologiques et donc à adopter au plus vite.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies