Votre chien est-il prêt pour un vol dans l’espace ?

Getty Images
Sept signes indiquant que votre animal domestique pourrait rééditer l’exploit de Belka et Strelka.

Il y a exactement 55 ans, le 19 août 1960, les chiens soviétiques Belka et Strelka sont devenus les premiers êtres vivants à accomplir un vol dans l’espace et à revenir sur terre sains et saufs. Peut-être que votre chien est lui aussi prêt au lancement ? Il n’y a qu’une seule façon de s’en assurer : surveiller attentivement son comportement.

1. Votre chien a tellement pris l’habitude du bruit qu’il n’y réagit même plus.

Dans la base de l’institut des problèmes médico-biologiques de Moscou, où se déroulait la préparation des animaux, les chiens étaient tout d’abord préparés à se trouver longtemps dans un espace confiné et sonore.

2. Il mange tout ce qui lui tombe sous la patte.

La nourriture que devaient manger les « chiens de l’espace » se présentait sous la forme d’un bloc de gelée, conçu pour satisfaire tous les besoins en nutriments et en eau des animaux.

3. Votre chien a maigri d’un seul coup.

La première sélection des chiens pour le vol dans l’espace se déroulait selon une méthode très spéciale : ils ne devaient pas peser plus de six kilos. La taille du chien ne devait pas excéder 35 centimètres, et son âge de deux à six ans.

4. Il accorde de plus en plus d’attention à son apparence extérieure.

Les chiens devaient être beaux, si d’aventure ils devaient être présentés aux médias. De plus, leur pelage devait être de couleur claire, de façon à pouvoir mieux les observer sur un écran.

5. Votre chien s’est mis d’un seul coup à répondre à un nom russe…

Peu le savent, mais Belka et Strelka s’appelaient en réalité Albina et Markiza. Mais le commandant des missiles stratégiques Mitrofane Nedeline a exigé que leurs noms étrangers soient remplacés par des noms russes.

6. … et à aboyer sur les satellites américains.

Lorsque le premier satellite de la NASA Echo-1 a survolé Baïkonour, Belka et Strelka, qui à ce moment-là volaient à bord de Spoutnik-5, se sont mises à aboyer amicalement pour une raison inconnue. Les observateurs sur leurs écrans ont eu l’impression que les chiens aboyaient au passage du satellite américain.

7. Il s’entraîne des jours entiers sur un banc vibrant et une centrifugeuse.

Lire aussi : Invasion spatiale

Cette fois-ci, c’est sûr, il y a quelque chose qui cloche. Votre chien rêve sans doute des étoiles et est prêt à explorer l’espace.

Ce n’est peut-être pas si mal : Belka et Strelka sont devenu des héros. Après leur retour, on les a montrés dans les écoles et les jardins d’enfants. Après quelques mois, Strelka a donné naissance à sa première portée. L’un des chiots, une femelle nommée Poushinka, a été offerte par Nikita Khrouchtchev à Jacky Kennedy.

Aujourd’hui, les chiens empaillés se trouvent au Mémorial du musée des cosmonautes de Moscou, et leur vie continue d’inspirer les artistes, les écrivains et les animateurs. En 2010, pour le 50e anniversaire de leur vol, un long-métrage d’animation en image de synthèse 3D a été tourné : « Belka et Strelka, les chiens des étoiles ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer