AmazingHiring : quand le recrutement devient virtuel

L'application AmazingHiring permet non seulement de chercher un candidat mais aussi d'analyser ses qualités professionnelles. Crédit photo : Lori / Legion Media.

L'application AmazingHiring permet non seulement de chercher un candidat mais aussi d'analyser ses qualités professionnelles. Crédit photo : Lori / Legion Media.

Les créateurs de l'application AmazingHiring, qui permet d'automatiser le recrutement dans le secteur de l'informatique, prévoient d'entrer sur le marché international dans les prochaines années.

Les créateurs russes d'AmazingHiring ont lancé cette application pour trouver du personnel dans le domaine de l'informatique. Elle permet non seulement de chercher un candidat, mais aussi d'analyser ses qualités professionnelles. Les investisseurs croient déjà en la réussite du projet : en 2013, le fonds d'investissement ukrainien SMRK et le fonds de capital risque russe Starta Capital ont investi 300 mille dollars (250 mille euros). En septembre 2014, le service a réussi à attirer 500 mille dollars (410 mille euros) d'investissements de SMRK et des business angels.

En 2015, les concepteurs de l'application AmazingHiring prévoient d'entrer sur les marchés biélorusse et ukrainien et ensuite de s'introduire sur le marché américain et des autres pays. Il existe des équivalents américains à AmazingHiring : TalentBin et Entelo. Mais, d'après les auteurs du projet russe, leur recherche ne prend pas en compte le niveau de correspondance des candidats trouvés par rapport à la culture de l'entreprise de l'employeur.

Une recherche rapide

Sergueï Dmitritchenko, directeur général d'une agence de recrutement, s'occupe depuis plus de dix ans du recrutement du personnel informatique et il rêvait d'automatiser le processus de sélection et d'analyse des candidats avant d'avoir un entretien avec eux. Il fallait « chasser des têtes » manuellement, trouver des informations sur les réseaux sociaux et les communautés professionnelles. L'efficacité de cette recherche était faible : un recruteur trouvait des employés pour un ou deux postes en un mois.

Crédit : service de presse 

Au milieu de l'année 2012, Dmitritchenko s'est tourné vers l'une de ses connaissances, un programmeur  diplômé de l'Institut de physique et de technologie de Moscou, Vitali Obernikhine, pour qu'il l'aide à concevoir un logiciel spécifique. Initialement, les partenaires voulaient créer une application pour leur usage personnel, mais deux mois après, ils ont compris que de nombreuses autres sociétés et agences de recrutement auraient besoin de ce produit. Fin 2013, Dmitritchenko et Obernikhine ont lancé sur le marché la version bêta de l'application web AmazingHiring.

L'application AmazingHiring remplit deux fonctions pour le recruteur : la recherche du candidat et l'évaluation de ses qualités professionnelles. Au début, le système fonctionne comme un moteur de recherche : il étudie les sources accessibles sur internet : réseaux sociaux, communautés professionnelles, forums où l'on trouve les comptes d'une même personne. Si les informations sur le candidat sur les différents sites coïncident (formation, adresse, date de naissance), le système réunit les donnés sur une seule carte.

Crédit : service de presse 

Ensuite, l'application évalue les possibilités professionnelles et les qualités du potentiel employé. Il établit avec quel pourcentage de probabilité il serait prêt à changer son travail actuel, à quel point il est compétent dans son domaine, etc. En se basant sur les paramètres indiqués par le recruteur (formation, qualification, compétences) le système attribue à chaque candidat une note sur une échelle de 1 à 5.

Prendre en considération la culture d'entreprise

Aujourd'hui, AmazingHiring permet aux recruteurs de sélectionner des spécialistes seulement dans le secteur de l'informatique : consultants SAP, développeurs Java Script, spécialistes Seo, etc. Mais pourquoi donc les concepteurs ont-ils créé un produit spécialement pour le secteur de l'informatique ?

« Notre application effectue la sélection du personnel sur internet et les programmeurs sont très actifs sur le net, explique Dmitritchenko. De plus, le service est adapté à des demandes difficiles de la part des recruteurs, c'est-à-dire la recherche de candidats sur plusieurs dizaines de paramètres sélectionnés ».

Crédit : service de presse 

Par la suite, les entrepreneurs prévoient de concevoir des programmes pour la recherche de spécialistes de différentes professions à l'exception du top management (à cause de l'insuffisance du marché) et du personnel de première ligne (un petit nombre d'exigences standards pour un candidat qualifié). Dès fin 2014, AmazingHiring prévoit de lancer sur le marché une application web pour la recherche de designers.

« Aujourd'hui, nous finalisons l'application, et dès l'année prochaine, elle commencera à sélectionner les employés en prenant en compte la culture de l'entreprise et les souhaits de l'employeur pour que le nouveau spécialiste puisse parfaitement s'intégrer à l'ensemble du personnel de la société, déclare Obernikhine. Pour cela, le système analysera des critères supplémentaires : les intérêts du candidat potentiel, l'université où il a étudié, ses qualités personnelles, ses loisirs, etc. »

Une niche prometteuse

Obernikhine et Dmitritchenko évaluent le volume du marché russe du recrutement interne à 300 millions de dollars (250 millions d'euros), et pour les services automatisés de recherche de personnel à 170 millions de dollars (140 millions d'euros). Maintenant, AmazingHiring compte en Russie environ 60 clients qui ont pris un abonnement annuel au programme. Parmi eux, on trouve des entreprises technologiques bien connues, le plus grand moteur de recherche russe Yandex, le concepteur de l'anti-virus Kaspersky lab et bien d'autres.

Les petites sociétés achètent ce service pour un ou deux employés, les plus grandes pour cinq ou sept. Pour commencer, Obernikhine et Dmitritchenko proposent à leurs potentiels clients de tester le programme gratuitement pendant quatre semaines et suivent ensuite les négociations concernant leur collaboration. Maintenant, le coût de l'accès au programme pour un recruteur est de 500 dollars (410 euros) par mois et de 3 500 dollars par an (2 800 euros). D'après Dmitritchenko, en utilisant AmazingHiring, un responsable du recrutement réduit de moitié le temps de recherche du candidat. Mais le principal est qu'il peut évaluer les compétences du candidat avant même l'entretien d'embauche.

Selon Ekaterina Ermolaïeva, directrice de l'agence de recrutement russe spécialisée en informatique Pruffi, le projet AmazingHiring ne pourra probablement pas s'étendre au-delà du domaine de l'informatique. Il permet en effet de gagner du temps pour trouver un employé, mais les résultats de sa sélection donnent des spécialistes que l'on connaît bien dans le marché du recrutement. Alors que le système ne voit pas les professionnels qui n'ont pas de pages publiques sur les réseaux sociaux.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.