Du Triumph au Typhoon

Système de défense aérienne S-400 Triumph. Crédit : Olga Sokolova

Système de défense aérienne S-400 Triumph. Crédit : Olga Sokolova

La deuxième édition du Salon international de l'armement et du matériel militaire Oboronexpo-2014 s’est tenue à Joukovski (région de Moscou) du 13 au 17 août. Malgré son histoire relativement courte, Oboronexpo est devenue l’une des principales plateformes de démonstration des derniers modèles d’armement terrestre, de matériel militaire et d’équipements à double usage russes et étrangers.

L’exposition de cette année a été riche en nouveautés. Des équipements militaires déjà adoptés par l’armée ainsi que des prototypes d’armes jamais présentées au public ont été exposés au salon. La rédaction de RBTH a sélectionné pour vous 5 nouveautés les plus intéressantes de la défense russe présentées à Oboronexpo 2014.

Système de défense aérienne S-400 Triumph

Le système de défense aérienne S-400 Triumph, déjà utilisé par l’armée russe mais jamais présenté au public jusqu’ici, a été la première la plus attendue du salon.

Deux lanceurs S-400 montés sur le châssis du tracteur BAZ (Usine automobile de Briansk) accompagnés de radar intégrés dans le système et montés sur des châssis automoteurs séparés ont été présentés en exposition statique. 

Le S-400 est conçu pour atteindre des cibles aériennes aérodynamiques (appareils d’aviation tactique et stratégique, brouilleurs, missiles de croisière), équipées notamment de technologies Stealth, ainsi que des missiles balistiques d’une portée de 3 500 km maximum, des cibles hypersoniques et autres appareils modernes et futurs d’attaque aérienne.

La plage de détection de la cible du S-400 est de 600 km, la portée pour les cibles balistiques tactiques se situe entre 7 et 60 km. En 3 minutes, le complexe déployé est prêt pour être utilisé. Chaque système est capable d'accrocher 36 cibles et de contrôler jusqu'à 72 missiles.

Véhicule anti-diversion de combat (BPDM) Typhoon-M     

Véhicule anti-diversion de combat Typhoon-M. Crédit : Olga Sokolova

Le BPDM est conçu sur la base du véhicule blindé de transport BTR-82 pour les Forces des fusées stratégiques de la Fédération de Russie. L’objectif principal du Typhoon est de protéger les systèmes de fusées stratégiques et lutter contre les troupes ennemies de diversion et de reconnaissance.

Le Typhoon-M présente quelques différences notables par rapport au blindé de base BTR-82. Premièrement, la tour originale du blindé est remplacée, sur le véhicule anti-diversion, par une tourelle télécommandée relativement petite équipée d’une mitrailleuse PKT ; deuxièmement, une grande partie du toit est couverte d’équipements supplémentaires installés dans plusieurs agrégats métalliques de forme carrée ou polyèdre complexe.

La charge utile du véhicule permet de surveiller les alentours et de rapidement détecter les objets potentiellement dangereux. Le système comprend un radar et un système optique électronique équipé d’un canal thermique.

BMP lourd ATOM

Le véhicule de combat d'infanterie sur roues ATOM. Crédit : Olga Sokolova

Le véhicule de combat d'infanterie sur roues ATOM, développé par Uralvagonzavod, est une autre nouveauté présentée pour la première fois à Oboronexpo. Une maquette taille réelle du BMP a été exposée au salon.

Le véhicule est conçu pour transporter des unités d’infanterie, ainsi que pour le combat et l’appui-feu des tirailleurs à terre. Visuellement, l’ATOM est très différent de la conception traditionnelle russe des BMP. Le véhicule est assez haut, lourdement blindé, pèse jusque 32 tonnes et est monté sur roues. L’équipage du BMP s’élève à 11 personnes, troupes comprises. Une rampe arrière spéciale et 4 trappes sur le toit sont prévues pour le débarquement. Le véhicule est équipé d’un canon de 57 mm. 

Soldat du XXIe siècle : ordinateur portable personnel faisant partie du nouvel équipement des troupes d’infanterie

Système portatif électronique de commandement. Crédit : Olga Sokolova

Le système portatif électronique de commandement est composé de tablettes électroniques personnelles pour les commandants et leurs subordonnés.

« La tablette permet au commandant de surveiller toute la répartition des troupes et de localiser ses subordonnées, grâce à une carte électronique », nous a expliqué Ivan Tchekvarkine, directeur adjoint du département de conception du bureau d’études moscovite Compas (concepteur du projet). « La tablette peut se connecter à différents appareils de renseignement, comme un télémètre laser, une caméra thermique, une caméra vidéo. L’appareil peut également se connecter à un drone, les photographies réalisées par ce dernier peuvent être téléchargées sur la tablette et reliées aux cartes existantes. »

Les tablettes sont actuellement testées par l’État. Toutefois, elles sont déjà utilisées par les troupes de l’intérieur, un petit lot test a été acquis pour ces dernières.   

Fusil de précision SV-338

Fusil de précision SV-338. Crédit : Olga Sokolova

La principale nouveauté exposée par le groupe Kalachnikov à Oboronexpo 2014 est le fusil de précision SV-338 conçu pour l’armée russe. SV-338 est une version militaire du fusil de sport Record-338. L’arme est équipée d’un mécanisme à verrou.

Le fusil à cinq balles est conçu pour le tir de précision sur des cibles ennemies vivantes équipées, notamment, de gilets pare-balles, à une distance allant jusque 1000 mètres. Les experts estiment que le SV-338 équipera les forces armées russes ainsi que des divisions spéciales. 

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.