Après « Les Martinets » et « Les Chevaliers russes », une nouvelle patrouille acrobatique

Crédit : service de presse

Crédit : service de presse

Les 21 mars, le bureau d’études Yakovlev a testé pour la première fois le système de fumées colorées sur l’avion d’entraînement au combat Yak-130. Ainsi, la nouvelle patrouille acrobatique se prépare à se produire aux plus grands meetings aériens, aux côtés des as de l’aviation mondiale.

Une nouvelle équipe de pilotes est sur le point de rejoindre les rangs des patrouilles acrobatiques russes connues dans le monde entier. Une patrouille sur avions d’entraînement au combat Yak-130 (Mitten – « mitaine », selon la classification OTAN) tiendra compagnie aux fameux « Martinets » et « Chevaliers russes ». Sa formation a lieu auprès du centre aéronautique d’entraînement du personnel navigant Tchkalov de Borisoglebsk.  Conformément au planning, la nouvelle patrouille acrobatique participera au défilé aérien de la Fête de la Victoire le 9 mai de cette année. 

Premier test de résistance

La corporation Irkout a livré 12 avions pour la nouvelle patrouille acrobatique, dont 5 seront livrés cette année, et les autres en 2015. Les spécialistes du bureau d’études Yakovlev sont en train d’étudier certaines demandes de l’armée de l’air, par exemple, celles concernant le montage sur Yak-130 des générateurs de fumées colorées et de l’équipement de navigation qui permettraient aux avions d’atterrir aux aéroports civils, y compris ceux de l’étranger.

« Les avions utilisés par la patrouille acrobatique seront légèrement modifiés par rapport aux avions fabriqués en série. Son aérodynamisme sera amélioré, son autonomie sera augmentée. Pour cet avion, nous avons prévu quatre et non pas deux réservoirs supplémentaires de carburant », raconte le leader du groupe des pilotes d’essai du bureau d’études Yakovlev, Roman Taskaïev. Selon lui, un deuxième poste de radio sera installé en plus pour permettre aux pilotes de communiquer par radio au sein du groupe.

Maintenant, le personnel navigant de la base d’entraînement de l’Académie des forces aériennes à Borisoglebsk a commencé à effectuer des vols d’acrobatie combinée à basse et moyenne altitudes au sein de l’équipe. Selon le représentant officiel de l’Armée de l’air russe, le colonel Igor Klimov, à ce jour, neuf pilotes-instructeurs ont été selectionnés pour la nouvelle patrouille acrobatique, dont 6 personnes titulaires et 3 remplaçants.

Contexte

Actuellement, l’Armée de l’air russe compte quatre patrouilles acrobatiques: « Les Chevaliers russes » sur les avions Su-27, « Les Martinets » sur les avions de chasse MiG-29, « Les Faucons de la Russie » sur Su-27 et MiG-29, et la patrouille d’hélicoptères « Les Aigles royaux » sur Mi-28H. En plus, auprès du centre aéronautique d’entraînement de DOSAAF (l’Association d'aide bénévole à l'Armée, l'Aviation et la Flotte – Ndt) de la ville de Viazemski, il existe la patrouille acrobatique « Rous’ » sur les avions d’entraînement à réaction L-39.

Acrobates anonymes

Le ministre de la défense, Sergueï Choïgou, a approuvé la décision de créer une nouvelle patrouille en fin d’année dernière. Les as de la patrouille « Les Martinets » seront instructeurs des futurs acrobates du ciel sur Yak-130. Malgré son statut officiel d’avion-école, le Yak-130 se rapproche par ses caractéristiques d’un avion de combat, c’est pourquoi ce type de tutorat est tout à fait justifié.

Contexte

Pendant le vol de démonstration à l’ouverture du meeting aérien de Singapour cette année, le Yak-130 a effectué quelques figures de voltige. Le vol a eu lieu avec des accélérations allant jusqu’à 8 G.

Pour le moment, la nouvelle patrouille n’a ni de nom, ni de code couleur. Leur création a fait l’objet d’un concours dont les résultats devaient être connus en janvier 2013, mais ils n’ont jamais été publiés.

La patrouille sur Yak-130 n’est pas la seule patrouille aérienne dans le monde qui se produira sur un avion d’entraînement. Par exemple, la patrouille finlandaise «Midnight Hawks» utilise les avions de formation et d’entraînement BAE Hawk, et la patrouille aérienne kazakhe « Sunkar » utilise les avions d’école Aero L-39 Albatros.

 

Réagissez à cet article tweetant @rbth_fr #avions


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.