Actus start-ups : investisseurs russes à Cannes, programmation sportive et l’invention du Smiley

Illustration : Anton Panin

Illustration : Anton Panin

La Russie d'Aujord'hui vous propose le meilleur de l'actualité start-ups.

Une délégation d’investisseurs russes du secteur des médias se rendra à Cannes

Du 7 au 10 octobre prochain, Cannes accueillera comme chaque année le salon MIPCOM, dédié aux contenus de divertissements sur toutes les plateformes possibles. L'Université nationale de recherche  « École des hautes études en sciences économiques » (EHESE) sera présente en qualité de coorganisateur de l’exposition consacrée aux entreprises russes innovantes dans le domaine de la communication.

La délégation russe inclura des représentants des principales entreprises russes actives dans le domaine des télécommunications et des nouvelles technologies, de jeunes entreprises du secteur de la communication en forte croissance, ainsi que des startups et de petites entreprises innovantes, avec la participation des plus prestigieuses universités russes : l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg des technologies de l’information, de mécanique et d’optique (ITMO), l’EHESE et différents investisseurs de capital-risque.

La délégation officielle comprendra le Secrétaire d’Etat et Vice-ministre du développement économique de la Fédération de Russie, Oleg Fomitchev, plusieurs représentants de la RVC (Russian Venture Company), de l’EHESE et d’autres agences gouvernementales, ainsi que des représentants de différents exécutifs régionaux.

L’histoire du MIPCOM s’étale sur plus de 50 ans. Aujourd’hui, ce rendez-vous incontournable rassemble plus de 12 000 entreprises du secteur de la communication, producteurs de contenus numériques et de technologies de traitement de l’information.

L’objectif principal de la présence russe est de positionner la Russie comme un acteur-clé en ce qui concerne les innovations dans le domaine des médias et des technologies numériques. Le MIPCOM permettra à tous les participants d’attirer des investisseurs spécialisés et des partenaires stratégiques. Le salon sera également l’occasion de signer des contrats avec de potentiels acheteurs de contenus, mais aussi d’évaluer et d’analyser les grandes tendances du développement des entreprises du secteur dans différents pays.  

Les programmeurs les plus célèbres du monde en déplacement à Moscou

Edward Yourdon et Ken Goldberg se rendront à Moscou afin de prendre part à une compétition internationale de programmation sportive.

Le 23 septembre 2013, Moscou accueillera la finale de la compétition de programmation sportive Russian Code Cup 2013. 50 programmeurs s’affronteront dans les bureaux de Mail.ru Group pour tenter de remporter le grand prix de 7 500 €. Les missions des participants ont été élaborées conjointement par Mail.ru Group et les experts de l’Université d’Etat des technologies de l’information, de mécanique et d’optique.

Plus d’un tiers des participants viennent des USA, d’Ukraine, du Belarus, de Bulgarie et de Suisse. Le participant le plus âgé a 29 ans et le plus jeune, 18. Presque tous les finalistes sont des hommes, l’unique femme de la compétition est Natalia Bondarenko, de Saratov (Elle a terminé deuxième de la précédente édition de la RCC).  

En préambule, les participants à l’événement assisteront à une présentation du légendaire fondateur de la méthodologie de la programmation : Edward Yourdon, qui leur fera partager sa vision du développement des technologies informatiques sur les 10 prochaines années. Les finalistes pourront également faire la connaissance de Ken Golberg, inventeur du premier robot doté d’une interface web qui interviendra sur le thème des progrès récents de la robotique, tandis que le développeur de l’algorithme du programme Advanced eBook Processor, Dimitri Skliarov, parlera des secrets de l’analyse inversée.

Nabokov : artisan de l’invention du Smiley

Aujourd’hui 19 septembre, l’anniversaire de la création du Smiley est célébré partout à travers le monde, toutefois, beaucoup ignorent que la première personne à avoir eu l’idée d’utiliser ce symbole est l’écrivain Vladimir Nabokov.

Dès 1969, le célèbre écrivain russo-américain Vladimir Nabokov a mentionné au cours d’une interview la nécessité de créer un signe spécial servant à la représentation graphique des émotions : « Il me vient souvent à l’esprit qu’il serait bon de réfléchir à un signe typographique symbolisant un sourire, une sorte de crochet ou de parenthèse renversée, que j’aimerais inclure dans ma réponse à votre question ».        

Toutefois, la première combinaison de symboles dénotant à ce jour la plus grande variété d’émotions dans des messages textes, a été utilisée pour la première fois dans un message inscrit sur le panneau d’affichage électronique de l’Université Carnegie Mellon, qui remplissait à cette époque le rôle singulier de forum local, le 19 septembre 1982.

Ce fait historique a été divulgué par une équipe d’enthousiastes regroupant des collaborateurs du Microsoft System and Networking Research Group ayant conduit pendant six mois des « fouilles archéologiques sur ordinateur » afin de découvrir ce message capital.

L’auteur de ce premier Smiley (deux points, un tiret et des parenthèses de fermeture) s’est avéré être Scott Fahlman, professeur à l’Université Carnegie Mellon doté d’un solide sens de l’humour ayant décidé de « recréer » le langage électronique « impersonnel » de ses collègues. L’idée originale revient toutefois à Vladimir Nabokov.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies