« Lève-toi et marche »

Pour le moment, les expériences ont été réalisées uniquement sur les animaux. Afin de passer aux opérations sur l'être humain, les chercheurs ont besoin d'instruments plus sophistiqués. Crédit : Kommersant

Pour le moment, les expériences ont été réalisées uniquement sur les animaux. Afin de passer aux opérations sur l'être humain, les chercheurs ont besoin d'instruments plus sophistiqués. Crédit : Kommersant

Une découverte pourrait constituer une véritable percée dans la médecine. Dans aucun pays du monde aujourd'hui les médecins ne sont en mesure d'aider les nombreuses victimes d'accidents de la route, de chutes, de blessés par balle... En cas de lésions de la moelle épinière, les gens deviennent invalides, forcés de se déplacer le reste de leur vie en fauteuil roulant.

Quel est le principe de la méthode unique conçue par les scientifiques sibériens ? Elle est basée sur la propriété surprenante des cellules souches à se transformer en cellules de n'importe quel organe. Et chaque transformation se produit de façon très individuelle, selon son propre programme. Pour ce faire, l'organisme a sa propre équipe, qui lance toute une chaîne de métamorphoses. 

Cependant, la science ne connaît pas l'ensemble de ces signaux. Désormais il semblerait qu'on ait percé le mystère des cellules du système nerveux. Les scientifiques sont désormais capables, en utilisant différents signaux chimiques, de convertir des cellules souches en éléments du système nerveux, principalement en neurones qui transmettent l'influx nerveux vers les muscles, les glandes, la peau, et les muqueuses.

« Nous avons fait des expériences sur des animaux qui présentaient une rupture complète de la moelle épinière, a dit à Rossiyskaya Gazeta l'inventeur émérite de Russie, docteur en sciences médicales de l'Université d'État médicale de Krasnoïarsk, Igor Bolchakov. Ils étaient complètement paralysés, et après transplantation de notre matrice avec des cellules souches, les animaux se sont mis à se déplacer. Ils ont complétement récupéré les fonctions des organes du bassin : vessie, rectum, etc. »

En principe, les grands laboratoires mondiaux sont également en mesure de transformer en laboratoire des cellules souches en cellules nerveuses de la moelle épinière. Mais comme cela arrive souvent en science, bien que la méthode soit connue, cela fonctionne mal dans les expériences réelles. Selon M. Bolchakov, la cause des défaillances de ses collègues étrangers et russes réside dans le fait qu'après avoir cultivé les cellules dans une matrice spécifique, les cellules sont ensuite enlevées et implantées dans la zone endommagée de la moelle épinière. Il s'avère qu'un tel transfert est dommageable pour les cellules douces. Beaucoup perdent leur fonction, et un grand nombre meurent tout simplement.

« Nous avons appris implanter les cellules directement, sans les supprimer de la matrice mère, mais avec elle, a dit Bolchakov. C'est-à-dire qu'on implante aussi le milieu où elles ont grandi. Et il n'y a presque pas de pertes. Cela a permis de rétablir presque complètement les fonctions de la moelle épinière endommagée, et de restituer la capacité de se déplacer ».

Ces résultats placent les scientifiques sibériens dans le peloton de tête de ce domaine de recherche. Pour le moment, les expériences ont été réalisées uniquement sur les animaux. Afin de passer aux opérations sur l'être humain, les chercheurs ont besoin d'instruments plus sophistiqués, de consommables et donc de financement. Selon Igor Bolchakov, on sait déjà comment appliquer cette technologie de pointe à l'homme. Mais certains problèmes juridiques liés à l'utilisation des cellules souches pourraient constituer un obstacle.

http://www.rg.ru/2013/05/15/mozg.html 

(« Lève-toi et marche »  citation de l'Evangile selon Saint Luc, chapitre. 17, verset. 19 — ndlr).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.