MedClub pose un diagnostic selon les symptômes donnés

« MedClub est une application très pratique pour un diagnostic préliminaire ». Source : Service de presse

« MedClub est une application très pratique pour un diagnostic préliminaire ». Source : Service de presse

La médecine devient plus accessible : l’application pour smartphones MedClub permet en effet de déterminer rapidement une maladie en entrant les symptômes, mais aussi de trouver un médecin pour une consultation.

L’application interactive pour smartphones MedClub identifie avec rapidité une éventuelle maladie en fonction des symptômes, tout en cherchant les médecins capables de vous aider. Les spécialistes espèrent que cette sorte de « docteur mobile » aidera les gens à mieux se soigner, mais soulignent qu’aucun programme ne pourra jamais remplacer une consultation chez un professionnel.

« Santé numérique » : derrière ces mots se cache une des tendances commerciales les plus prometteuses en Russie. Jusqu’à récemment, les start-ups du secteur de la santé ne connaissaient pourtant pas un grand succès. Le marché s’est toutefois activement développé en 2012, les consommateurs ayant de plus en plus besoin de contrôler leur état de santé à distance.  

Cette mode est arrivée en Russie en provenance des États-Unis. L’objectif principal est simple: mettre les moyens de communications modernes et les dernières technologies à disposition de notre santé. L’application mobile évite, par exemple, aux utilisateurs ordinaires d’avoir à lire des dizaines d’ouvrages et articles Internet car elle est simple à utiliser et se limite aux besoins du consommateur.  

Medclub est un produit de la pépinière d’entreprises Medxpoint, spécialisée dans les start-ups du secteur de la santé numérique.

« Les Russes font davantage attention à leur santé, surtout dans les grandes villes. Le nombre de requêtes liées à la médecine via les moteurs de recherche ne cesse d’augmenter. Pour aider les internautes à s’y retrouver parmi tous ces termes médicaux spécifiques, nous avons créé une application interactive pour smartphones leur permettant de trouver rapidement et sans efforts particuliers une solution à leurs problèmes », explique Stanislav Kolesnitchenko, directeur du projet MedClub. 

Pour ses concepteurs, l’universalité de l’application constitue son principal atout. Il propose différentes rubriques pour l’examen des symptômes, la description des maladies, des recommandations pour fournir les premières aides dans les situations extrêmes, une liste d’établissements médicaux et de médecins spécialisés, ainsi que les coordonnées de ces cliniques.

L’algorithme du programme se base sur l’utilisateur car il suggère les médecins en fonction des données entrées. Un autre avantage de l’application est la possibilité de lire un descriptif de l’établissement, voire d’un spécialiste en particulier, avant la visite de l’hôpital ou du centre.  

}

Les développeurs du produit estiment que leur projet est une réussite : deux mois après le lancement de MedClub sur l’App Store le 22 janvier 2013, l’application a été téléchargée 16 mille fois. « Elle est unique en Russie », indique Stanislav Kolesnitchenko.

« La seule offre similaire est le WebMD anglophone, mais il n’est pas disponible en russe et ne dispose pas de base de données des cliniques russes. Nous recevons régulièrement des commentaires des utilisateurs de MedClub, et ils sont pour la plupart positifs ».  

Concernant les risques liés au fait que les gens se soignent eux-mêmes, Stanislav Kolesnitchenko répond de façon directe : « Nous ne donnons pas de consultations médicales et n’offrons pas de services médicaux. L’application aide simplement à trouver des solutions plus rapidement et à s’adresser aux bons spécialistes, pas à donner de diagnostics précis ». 

« MedClub est une application très pratique pour un diagnostic préliminaire », estime Pavel Soudarev, chercheur au Centre scientifique et de recherche ORL à Moscou.

« Les maladies et leurs symptômes sont très bien décrits. Des solutions modernes et simples sont proposées pour soigner plusieurs pathologies. On peut également féliciter les développeurs pour leur système intégré de recherche de médecins, d’établissements publics et de cliniques privées. Néanmoins, plusieurs lieux de travail moscovites indiqués ne sont pas corrects ».

 Le spécialiste note également parmi les points faibles du programme l’absence de notice claire précisant que toutes les informations présentées portent un caractère exclusivement indicatif. « Il faut toujours rappeler qu’aucune application et qu’aucun site Internet médical ne peut remplacer les consultations d’un spécialiste », ajoute Soudarev. 

Selon Evguéni Peretsmanas, médecin en chef du centre régional d’aide aux personnes atteintes de formes extra pulmonaires de tuberculose, l’application MedClub peut augmenter les connaissances élémentaires des gens en matière de santé. Le spécialiste considère toutefois que les recommandations de ces guides interactifs ne doivent pas être utilisées seuls.

« Il existe tout de même des nuances : une haute température peut être liée à plusieurs dizaines de maladies, et certaines pathologies ne peuvent être détectées qu’en ayant bien connaissance de tous les symptômes. Et ça c’est le rôle d’un spécialiste », explique Peretsmanas.

Ce dernier s’inquiète aussi que de tels programmes puissent être utilisés par des professionnels. « Les applications comme MedClub sont bonnes pour un diagnostic préalable chez soi, pas pour de vrais médecins qui ont besoin de solutions d’une qualité supérieure », conclut le spécialiste. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.