Les étudiants de l'université de Skolkovo présentent leurs inventions

Le programme Tap Desk permet de sauvegarder automatiquement des présentations en « slide shows » à l'aide d'un lien saisi dans le navigateur d'un téléphone mobile. Source : Service de presse

Le programme Tap Desk permet de sauvegarder automatiquement des présentations en « slide shows » à l'aide d'un lien saisi dans le navigateur d'un téléphone mobile. Source : Service de presse

Jeudi 10 janvier, les étudiants de la première promotion de l'Université de Skolkovo, Skoltech, ont présenté leurs réalisations au président du fonds Skolkovo Viktor Vekselberg. Outre des bulletins de notes, ils ont rapporté des projets prêts à être commercialisés : nettoyage automatisé pour les poubelles, système de navigation pour les cyclistes, logiciel amélioré de porte-monnaie électronique pour smartphones, etc.

Il y a six mois, 19 étudiants, la première promotion de la toute nouvelle université Skoltech, ont été répartis pour un stage dans quatre universités étrangères : le MIT (Massachusetts Institute of Technology) américain, le British Imperial College de Londres, l'ETH Zurich en Suisse et le HKUST de Hong Kong.

« Nous avons écrit des demandes indiquant dans quelle des écoles, parmi celles qui coopèrent avec Skoltech, nous voulions aller. L'affectation dépendait également des domaines d'intérêt », explique un des élèves, Roustem Feyzkhanov. À Moscou, les jeunes ont rapporté des bulletins de notes et la présentation des projets sur lesquels ils ont travaillé pendant tout ce temps.

Les universités ont fixé aux stagiaires l'objectif d'essayer de résoudre des problèmes concrets. L'approche des Américains s'est avérée assez terre-à-terre – les étudiants du MIT ont réalisé des projets visant à aider les gens dans leur vie quotidienne, qui peuvent facilement permettre la création d'une entreprise privée.

Dans les laboratoires européens, les jeunes se sont efforcés de résoudre des problèmes plus globaux, mettant au point des panneaux solaires d'un genre nouveau, capables de condenser jusqu'à 90% de l'énergie solaire (alors que les panneaux modernes n'en captent que 50%).

Viktor Vekselberg a écouté avec intérêt toutes les interventions, sans montrer publiquement de préférence pour un projet en particulier. Mais une source, qui a requis l'anonymat, a indiqué que le chef du fonds avait été particulièrement impressionné par les projets prêts à la commercialisation.

Parmi eux figure un automate destiné à laver les poubelles, déjà présent sur ​​le campus du MIT, et le programme Tap Desk qui permet de sauvegarder automatiquement des présentations en « slide shows » à l'aide d'un lien saisi dans le navigateur d'un téléphone mobile (plus besoin de noter manuellement des informations à partir des diapositives ou de photographier l'écran).

Soit dit en passant, Tap Desk sera testé le 10 février lors d'une conférence à Skolkovo. Si le programme fonctionne correctement, il sera utilisé lors de tous les événements organisés dans le bâtiment Cuba.

« Nous n'avons pas encore pensé à la commercialisation du projet, nous distribuons le programme gratuitement en Amérique et en Russie. Certains professeurs du MIT ont été intéressés, le Fonds Skolkovo a également apprécié l'invention. Pour commencer à l'utiliser, il suffit de connecter l'ordinateur avec la présentation à notre serveur, et de donner au public un court lien », explique Vague Taamazian, l'un des créateurs de Tap Desk.

Un autre projet, auquel participait Vague, a également réussi à percer au-delà de l'université. Les jeunes ont créé un système de navigation pour les cyclistes, qui prévient d'un prochain virage par une vibration à droite ou à gauche du guidon, ce qui permet au cycliste de ne pas regarder l'image sur le navigateur, et donc de ne pas se laisser distraire de la route.

Il devrait être utilisé par une société de location de vélos basée à Portland, Alta Bicycle Share. Par ailleurs, cette année Alta envisage d'entrer sur le marché de New York – les jeunes créateurs espèrent que la compagnie y emportera leurs navigateurs.

Toutes les inventions n'étaient pas caractérisées par leur caractère innovant. Ainsi, une équipe a planché sur la création de tableaux d'affichage électroniques pour les arrêts d'autobus, déjà largement utilisées dans le monde, une autre s'est efforcée d'améliorer le programme de porte-monnaie électronique pour smartphone « Kocheliok ». Cependant, M. Vekselberg a souligné que dans l'ensemble, les premiers résultats étaient impressionnants.

« Nous construisons une université d'un genre nouveau, et vous êtes la première génération, qui doit donner le ton de l'ensemble du projet. Nous ferons tout notre possible pour qu'en terminant Skoltech, vous n'ayez pas envie de partir et d'emporter votre potentiel à l'étranger. Je vous souhaite succès, audace et détermination », a déclaré le directeur du Fonds en concluant la réunion.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.