Quelles récompenses pour les champions olympiques russes ?

The ceremony to award cars to Russian medalists at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro

The ceremony to award cars to Russian medalists at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro

Ekaterina Shtukina / RIA Novosti
Une victoire aux Jeux olympiques est le plus grand des succès dont un sportif puisse rêver, et une telle prise suppose une belle récompense. Cependant, les récompenses financières ne sont que la partie émergée de l’iceberg des avantages que reçoivent les médaillés olympiques russes.

Le 25 août, le président russe Vladimir Poutine a remis au Kremlin des médailles nationales aux sportifs russes vainqueurs des Jeux olympiques de Rio-de-Janeiro. Cette année, l’équipe russe a remporté 56 médailles, parmi lesquelles 19 d’or, 18 d’argent et 19 de bronze, finissant 4ème au classement général.

En plus des médailles nationales, les champions et médaillés olympiques ont reçu des récompenses financières, dont la somme n’a pas changé depuis les JO de Londres : 4 millions de roubles pour l’or, 2,7 millions pour l’argent, 1,7 millions pour le bronze. Les détenteurs d’une médaille d’or ont également reçu les clés d’une BMW X6, les médaillés d’argent ont reçu une BMW X4, et ceux de bronze une BMW X3.

Depuis la création en 2005 du « Fonds de soutien aux olympiens », les automobiles étrangères de luxe sont devenues un cadeau traditionnel aux sportifs russes ayant remporté des médailles olympiques, mais elles ne sont pas le seul. Voici une étude des « cadeaux olympiques » de ces huit dernières années.

JO d’été de Pékin, 2008

Larisa Ilchenko, médaillée d'or de l'épreuve marathon femmes 10 km aux JO de Pékin de 2008, dans sa nouvelle BMW. Crédit : Maxim Shemetov / TASSLarisa Ilchenko, médaillée d'or de l'épreuve marathon femmes 10 km aux JO de Pékin de 2008, dans sa nouvelle BMW. Crédit : Maxim Shemetov / TASS

Tous les médaillés russes de JO d’été de Pékin avaient reçu du « Fonds de soutien aux olympiens » les clés d’une BMW. Les 137 médaillés olympiques, qui avaient ramené au pays 72 médailles de différents métaux avaient alors été récompensés. Les hommes victorieux avaient reçu des BMW X5, les femmes des X3.

JO d’hiver de Vancouver, 2010

De nouvelles voitures Audi attendent sur la place Rouge les champions olympiques des JO d'hiver de Vancouver de 2010. Crédit : Maxim Shemetov / TASSDe nouvelles voitures Audi attendent sur la place Rouge les champions olympiques des JO d'hiver de Vancouver de 2010. Crédit : Maxim Shemetov / TASS

En 2010, les médaillés des JO d’hiver de Vancouver avaient reçu en cadeau des Audi : les champions avaient obtenu des tout-terrains de luxe Audi Q7 peints en couleur dorée, les médaillés d’argent des Q7 argentées et les médaillés de bronze des Audi Allroad Quattro couleur bronze. Tous les héros des Jeux olympiques avaient aussi reçu des montres suisses.

Le patineur artistique russe Evgeni Plushenko avait reçu une récompense spéciale. La ville de Saint-Pétersbourg lui avait remis une médaille d’or « populaire », sur laquelle était gravée l’inscription : « Le peuple russe au vainqueur-né Evgeni Plushenko pour son talent indépassable ».

JO d’été de Londres, 2012

Sergey Monya, médaille de bronze au basketball aux JO de Londres de 2012, près de sa nouvelle Audi à Moscou. Crédit : Evgeny Biyatov  / RIA NovostiSergey Monya, médaille de bronze au basketball aux JO de Londres de 2012, près de sa nouvelle Audi à Moscou. Crédit : Evgeny Biyatov / RIA Novosti

À la suite des JO d’été de Londres, tous les médaillés avaient aussi reçu en cadeau des berlines de luxe : les médaillés d’or avaient reçu une Audi A8, les médaillés d’argent une Audi A7 Sportback, les médaillés de bronze une Audi A6. En tout, 129 voitures furent distribuées.

En plus de cela, les noms des champions et médaillés russes furent gravés sur des pièces commémoratives d’une valeur de 100, 50 et 10 roubles. Chacune d’entre elle contenait 31,1 grammes d’alliages précieux et fut tirée à 500 exemplaires.

JO d’hiver de Sotchi, 2014

Le patineur russe Evgeni Plushenko lors de la c&eacute;r&eacute;monie de remise de r&eacute;compenses pour les JO de Sotchi de 2014.&nbsp;nCr&eacute;dit : Artem Zhitenev / RIA Novosti<p>Le patineur russe Evgeni Plushenko lors de la c&eacute;r&eacute;monie de remise de r&eacute;compenses pour les JO de Sotchi de 2014.&nbsp;</p>n
Le sextuple champion olympique de short-track Viktor An et sa femme, Nari, dans leur nouvelle maison au village olympique de Novogorsk, dans la r&eacute;gion de Moscou.&nbsp;nCr&eacute;dit : Maxim Blinov / RIA Novosti<p>Le sextuple champion olympique de short-track Viktor An et sa femme, Nari, dans leur nouvelle maison au village olympique de Novogorsk, dans la r&eacute;gion de Moscou.&nbsp;</p>n
M&eacute;daille&nbsp;souvenir&nbsp;faite&nbsp;de fragments de la m&eacute;t&eacute;orite de Tcheliabinsk.nCr&eacute;dit : Valery Zhirokhov / TASS<p>M&eacute;daille&nbsp;souvenir&nbsp;faite&nbsp;de fragments de la m&eacute;t&eacute;orite de Tcheliabinsk.</p>n
 
1/3
 

La Russie a reporté les JO d’hiver de Sotchi avec 33 médailles : 13 d’or, 11 d’argent et 9 de bronze. Les vainqueurs et médaillés des Jeux olympiques de Sotchi reçurent les clés de 45 Mercedes-Benz d’une valeur comprise entre 2 et 5 millions de roubles. Les héros des Jeux se virent offrir des voitures blanches de modèles prestigieux : GL (pour l’or), ML (pour l’argent) et GLK (pour les médaillés de bronze).

Cependant, c’est le sextuple champion olympique de short-track Viktor An qui reçut le plus cher des cadeaux. Le Fonds de soutien aux olympiens lui offrit une maison de deux étages à Khimki, et ce n’était pas la seule maison offerte au champion. Le dirigeant de la société de construction pétersbourgeoise Rosstroïinvest prit l’initiative d’offrir au sportif un appartement dans un immeuble de 35 étages, et la compagnie chargée de la construction d’un quartier résidentiel à Obninsk lui offrit les clés d’un appartement deux-pièces.

Viktor An et le skeletoneur Alexandre Tretyakov reçurent également des médailles souvenirs faites de fragments de la météorite de Tcheliabinsk. Elles avaient été préparées à l’avance pour les sportifs devenus champions olympiques le 15 février, pour l’anniversaire de la chute de la météorite.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.