La FIFA a fixé le prix minimum des billets pour la CM 2018 à 105 dollars

AP
Les Russes pourront acheter des billets pour la Coupe du monde 2018 cinq fois moins cher que les étrangers.

Le prix minimum des billets pour les matches de la Coupe du monde 2018, qui se tiendra en Russie, s’élèvera à 105 dollars (95 euros) a annoncé la FIFA sur son compte Twitter le 5 juillet. Pour ce prix, les spectateurs pourront prétendre aux places situées derrière les buts lors des matches de poule, à l’exception du match d’ouverture. Ce dernier aura lieu le 14 juin au stade Loujniki, qui est le stade principal de Moscou, mais il faudra débourser 220 dollars (198,5 euros) pour pouvoir profiter des mêmes places.

Le statut de la finale sera également particulier puisque la place la moins chère coûtera 220 dollars (198,5 euros), contre 1 100 dollars (993 euros) pour s’asseoir dans la tribune centrale.

Mais tous ces prix seront pratiqués pour les étrangers. Les Russes, eux, pourront acheter ces mêmes billets pour moins d’un cinquième du prix. Le billet le moins cher leur coûtera 1 280 roubles, soit un peu plus de 18 euros et les places en finale leur reviendront à 7 040 roubles, près de 100 euros.

Cette tarification différenciée entre les Russes et les étrangers a été décidée conjointement par le ministre russe des Sports, Vitali Moutko, et le secrétaire général de la FIFA, Gianni Infantino, en raison de l’instabilité du rouble, la monnaie russe, par rapport au dollar.

Depuis deux ans, la devise russe a perdu près de la moitié de sa valeur par rapport au dollar et compte tenu de ces circonstances, il apparaissait nécessaire de créer une catégorie de billets dont le prix est fixé dans la devise locale de façon à ce que les Russes puissent participer à la fête mondiale du football qui se déroulera chez eux. Le représentant du service de presse de la FIFA a précisé que 350 000 places seront réservées aux supporters russes à ces prix spéciaux. 

La vente des billets pour la Coupe du monde 2018 démarrera en été 2017. En juin dernier, le parlement russe avait adopté un projet de loi permettant aux supporters étrangers munis de billets pour les matches de la Coupe du monde d’entrer et de rester dans le pays sans visa pendant près de 2 mois. Ils pourront en outre utiliser gratuitement les transports publics dans les villes qui accueilleront les matches du mondial. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.