Hockey : décès de l'entraîneur légendaire Viktor Tikhonov

Viktor Tikhonov Crédit : Ramil Sitdikov/RIA Novosti

Viktor Tikhonov Crédit : Ramil Sitdikov/RIA Novosti

Viktor Tikhonov, entraîneur de hockey légendaire, est décédé en Russie. Sous sa direction, la sélection russe a remporté trois médailles d’or aux Jeux olympiques. Avant son décès, l’entraîneur est resté pendant un certain temps à l’hôpital, rapporte son épouse Tatiana Tikhonova.

Viktor Tikhonov, entraîneur de hockey légendaire, est décédé en Russie le 24 novembre 2014 à l’âge de 84 ans.  Sous sa direction, l’équipe russe a remporté trois médailles d’or aux Jeux olympiques. Avant son décès, l’entraîneur est resté pendant un certain temps à l’hôpital, rapporte son épouse Tatiana Tikhonova. Il en était sorti début novembre 2014.

Viktor Tikhonov est né à Moscou le 4 juin 1930. Pendant la guerre, il commence à travailler dès l’âge de 12 ans – il devient mécanicien dans un dépôt d'autobus. Il intègre le club sportif CDKA (l’actuel CSKA) à 15 ans, après la guerre : il y joue au football et au ballon-balai, et ne se lance dans le hockey que plus tard. Au cours de sa carrière de joueur de hockey, Tikhonov a été défenseur pour le VVS et le Dinamo de Moscou. Il a participé à 296 matchs de championnats soviétiques et a marqué 35 buts.

Viktor Tikhonov devient l’entraîneur en chef du Dinamo Riga durant la seconde moitié des années 1960. Avec lui, l’équipe parvient à se classer 4ème du championnat soviétique en 1977. Ensuite, le spécialiste entraîne le CSKA, ainsi que l’équipe nationale de l’URSS. Sous sa direction, l’équipe nationale est huit fois champion du monde entre 1978 et 1990, et remporte l’or aux Jeux olympiques trois fois d’affilé – en 1984, 1988 et 1992. Grâce à Viktor Tikhonov, le CSKA conserve son titre incontesté de champion de l’URSS jusqu’en 1989 et remporte 14 fois la Coupe d’Europe des clubs champions. Au cours de la période russe de l’histoire de hockey, Tikhonov a entraîné l’équipe nationale jusqu’en 1994. Cette année-là, pour la première fois, l’équipe n’est pas parvenue à décrocher une médaille olympique.

En 1998, Viktor Tikhonov est intronisé au temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace, son nom est inscrit au Musée Olympique de Lausanne.

Texte original publié sur le site de Gazeta

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.