A Moscou, un emplacement trouvé pour la course de Formule 1

La course Moscow City Racing 2012 Crédit : AP

La course Moscow City Racing 2012 Crédit : AP

Moscou n’a pas abandonné le projet d’accueillir sur son territoire l’une des phases du championnat de Formule 1. Déjà à l’horizon 2016, un circuit de course correspondant aux exigences du championnat pourrait voir le jour sur des terres annexées à la capitale. L’information est rapportée par RIA Novosti, citant les propos du directeur du département chargé du développement des nouveaux territoires de la ville de Moscou, Vladimir Jidkine.

L’emplacement du nouveau circuit de course se situe au sud-ouest de la capitale, au sein du Nouveau Moscou, près de l’aéroport de Vnoukovo. Ici, sur un terrain de 80 hectares sera bâti l’ensemble Aéropolis, qui comprendra des complexes d’exposition, des centres d’affaires et de bureaux, ainsi qu’un circuit de course. « Sur ce circuit, il sera possible d’organiser une phase de course de Formule 1. En d’autres occasions, il pourra être utilisé par les automobilistes ainsi que pour les compétitions de sport automobile », escompte Jidkine. Les autres détails du projet n’ont pas été divulgués.

Auparavant, la capitale avait annoncé à plusieurs reprises son intention de bâtir un circuit dédié à la F1. En 2000, le projet de réalisation d’un « Autodrome » avait été annoncé à Moscou au cœur de la zone de Nagatinskaya poima, avant que ne soit proposée l’installation d’un circuit au nord de la capitale près de l’aéroport de Cheremetievo. Les deux projets n’avaient cependant pas été retenus.

En 2014 la Russie va accueillir une étape du championnat : le grand prix de Russie. L’accord avait été signé en 2010 avec le propriétaire du groupe Formula One, Bernie Ecclestone. Un nouveau circuit de course est actuellement en construction à Sotchi à proximité du parc olympique. La superficie totale du site de construction du circuit est de 36 hectares, la surface des bâtiments : 104 500m². Le circuit est constitué de deux cercles le grand (5 854m) et le petit (2312m). La tribune principale pourra accueillir 13 631 spectateurs, la tribune temporaire, 29 160. Trois organismes sont en charge de la construction : les sociétés « Centre Omega » et « Formula Sotchi » appartenant à 100% à l’administration du kraï de Krasnodar, ainsi que la Fédération Automobile Russe (FAR). Comme indiqué par le vice-gouverneur du kraï de Krasnodar, Nikolaï Boutourlakine, le montant total de l’ensemble des travaux de construction s’élève à 7,9 milliards de roubles. Le financement du projet est assuré par les budgets fédéraux et locaux. A ce jour, plus de 50% de la surface du circuit a été réalisée.

Un autre circuit en fonctionnement dans les environs de Moscou entend prétendre à l’organisation d’une course de Formule 1. Il s’agit de Moscow Raceway, situé près de Volokolamsk. L’an dernier, le complexe automobile avait annoncé la signature d’un contrat de trois ans pour l’organisation du DTM : le championnat de voitures de tourisme sur circuit circulaire le plus populaire d’Europe, le Deutsche Tourenwagen Masters, ou championnat d’Allemagne dans la catégorie « Tourisme ». Sur ce circuit s’est également déroulée pour la première fois dans l’histoire une étape russe des World Series by Renault (WSR). En outre, Moscow Raceway a signé un contrat de cinq ans avec l’une des moto-séries les plus prestigieuses : World Superbikes. Moscow Raceway est actuellement l’unique circuit de Russie à avoir reçu l’homologation 1T de la Fédération Internationale de Sport Automobile (FIA), (permettant l’organisation de courses automobiles circulaires dans le cadre des championnats du monde, y compris après l’achèvement des tribunes et du centre média Formula 1), ainsi que l’homologation de la Fédération Internationale de Moto (FIM) permettant la tenue de tous les championnats hormis le Moto GP. Le propriétaire du complexe automobile est la société Strategia dont l’un des actionnaires est Roustem Teregoulov, copropriétaire de la banque Razvitie-stolitsa. Au total, 5 milliards de roubles ont été investis dans le projet. 

Article original (en russe) publié sur le site de Vedomosti le 3 juillet 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.