Ces objets de luxe volés aux femmes de ménage des compagnies pétrolières russes

Montre Patek Philippe, sac Dior, toilettes en or… La liste est longue.

Montre Patek Philippe, sac Dior, toilettes en or… La liste est longue.

Alexander Ryumine / TASS
La femme de ménage de l’une des plus grandes compagnies pétrolières russes s’est fait voler sa montre Patek Philippe d’une valeur de 16 150 euros. Ce n’est pas la première fois que le personnel d’une compagnie pétrolière « perd » ainsi des objets de luxe.

Les employés des compagnies pétrolières gagnent bien leur vie et, comme pourraient le laisser croire les publications dans la presse, cela concerne absolument tout le personnel, la direction comme les femmes de ménage.

Ainsi, récemment, une femme de ménage a porté plainte pour le vol d’un objet de luxe. Il s’agit d’une montre Patek Philippe d’une valeur d’un million de roubles (16 150 euros) au minimum.

« Vous allez rire, c’est de nouveau une femme de ménage », ont réagi les réseaux sociaux. En effet, ce n’est pas le premier cas de ce genre. Les vols d’objets précieux chez les employés des holdings gaziers sont fréquents.

Montre à un million dans un pavillon de campagne

Ekaterina, 54 ans, est femme de ménage à la Maison des réceptions de l’une de ces compagnies, elle vit dans un pavillon du village Sossenki (à 28 km de Moscou). Fin mai, des voleurs se sont introduits dans sa maison et ont dérobé une montre de luxe de marque Patek Philippe et 100 000 roubles en espèces (1 615 euros).

La femme s’est rendue au commissariat sans connaître la valeur de la montre, d’après ses dires. Il s’agissait d’un cadeau et elle s’inquiétait surtout pour l’argent volé. Elle a ainsi appris que l’argent n’était pas sa plus grande perte. Les montres de cette marque coûtent au minimum 1 million de roubles (16 150 euros).

Sac Dior dans un Mitsubishi Outlander

Une autre femme de ménage a connu un sort similaire l’année dernière. La femme âgée de 44 ans était responsable du nettoyage des locaux de service. Après avoir garé son 4x4 Mitsubishi Outlander sur le parking d’un centre d’affaire, elle a quitté la voiture pendant trois minutes.

À son retour, elle a trouvé la porte du véhicule ouverte et son sac Dior incrusté de peau de crocodile avait disparu. Le sac contenait des cartes bancaires, ses papiers et 15 000 roubles en espèces (239 euros) dans le portefeuille.

La femme semblait ne pas connaître la valeur de son sac. Le portail Life a écrit qu’au bureau de police, la femme de ménage avait estimé la valeur de son sac à 300 000 roubles (4 800 euros), alors que la valeur réelle de ce modèle de Dior est de 2 millions de roubles (32 000 euros). Par ailleurs, comme sa collègue à la montre Patek Philippe, elle s’inquiétait surtout pour son argent liquide.

À propos de cet incident du sac de luxe, la compagnie a indiqué qu’elle ne disposait « pas encore d’idée claire concernant cette information ». La police a ensuite annoncé que ce sac était porté par la plupart des Moscovites car il s’agissait d’une contrefaçon chinoise.

Toilettes en or

Il faut croire que le personnel des compagnies gazières aime Sossenki – l’agent de sécurité d’une de ces compagnies, Maxime, vit également dans ce village. Et il a lui aussi été victime d’un vol.

En janvier 2017, son appartement a été cambriolé et des toilettes en or ainsi que plusieurs autres pièces de plomberie ont été volés pour un montant de 200 000 roubles (3 200 euros). Les soupçons se sont portés sur les migrants qui faisaient des travaux chez lui. Quand Maxime est rentré à la maison, les toilettes et les ouvriers avaient disparu.

Les sources du portail Life ont indiqué que l’agent de sécurité venait d’acheter l’appartement pour écourter ses trajets au travail. « Parmi les quelque 400 photos de l’épouse de l’agent de sécurité sur les réseaux sociaux, il n’y a aucune photo du mari. Pourtant, à en croire les images, la famille voyage beaucoup et se rend dans plusieurs stations balnéaires par an », écrit Life.

Bracelet, bagues et pendentifs

Les femmes de ménage subissent des vols à Moscou et dans la région, mais aussi ailleurs dans le pays. En novembre 2016, une habitante d’Astrakhan (1 400 km de Moscou) âgée de 57 ans s’est fait voler des bijoux en or – un bracelet, son alliance, des pendentifs et d’autres objets pour un montant de quelque 300 000 roubles (4 800 euros). Le voleur est entré dans la maison par la fenêtre.

Notons que sur les sites de recherche d’emploi, le métier de femme de ménage dans les compagnies gazières de Saint-Pétersbourg est rémunéré entre 9 620 roubles (150 euros) et 16 500 roubles (260 euros). Le salaire national moyen des femmes de ménage est d’environ 13 000 roubles (210 euros) par mois.

Lire aussi : 

Les Russes ne veulent pas d’un revenu de base inconditionnel

En Russie, le travail au noir atteint un niveau record

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.