Les Simpson et la Russie: une histoire d’amour et de haine

The Simpsons

The Simpsons

Capture d'écran / YouTube
La chaîne de télévision russe 2x2 a décidé de ne pas diffuser le dernier épisode des Simpsons, dans lequel Homer joue dans une église à un jeu évoquant Pokémon Go. C’est exactement ce qu’avait fait le YouTubeur Rouslan Sokolovski, qui a été condamné jeudi à 3,5 ans de prison avec sursis pour offense aux sentiments religieux.

Ce n’est pas la première fois que les Simpson parodient la vie en Russie. Voici les épisodes les plus marquants des relations russo-simpsoniennes.

Le cauchemar du capitaliste

Homer Simpson s’engage dans la marine et un concours de circonstances le propulse capitaine d’un sous-marin qui s’aventure par erreur dans les eaux territoriales russes. Le représentant de la Russie à l’Onu déclare : « L’Union soviétique va laisser partir votre navire ». « Je croyais que vous vous étiez effondrés ? », lui fait-on remarquer.

« C’est ce que nous voulions vous faire croire ! », s’exclame le diplomate russe alors que son panneau indiquant RUSSIA se transforme en un panneau USSR. Le drapeau rouge se déploie sur la place Rouge, des tanks surgissent des attractions, le mur de Berlin se relève et Lénine sort son mausolée en criant : « Mort aux capitalisme ! ».

Un ours vendeur de confiseries

Lisa Simpson s’est perdue et se retrouve dans le quartier russe. Elle est terrifiée : non seulement les panneaux autour d’elles proclament, dans un alphabet inconnu « Charcuterie », « Pharmacie » ou « Librairie », mais en plus les gens jouent aux échecs dans la rue, habillés comme des paysans du début du siècle, et parlent avec animation à grands renforts de gestes.

Comment peut-elle deviner qu’ils essaient de l’aider ? La goutte d’eau qui fait déborder le vase est un ours vendant des confiseries. Lisa s’enfuit en courant jusqu’à une cabine téléphonique surmontée d’une coupole traditionnelle.

Gorbatchev a de l’herpès, Eltsine est alcoolique

Mikhaïl Gorbatchev, le dernier dirigeant de l’URSS, fait une apparition dans l’épisode Deux mauvais voisins. George Bush Père emménage à côté des Simpson. Homer et lui ne s’entendent pas et en viennent aux mains. Alors que la bagarre bat son plein, Gorbatchev vient rendre visite à Bush.

« T’as fait venir un coco pour t’aider dans ta sale guerre ? », s’énerve Homer. La femme de George, Barbara, s’interpose et le force à s’excuser auprès de son voisin. « Barbara, je ne peux pas montrer de faiblesse devant un Russe », proteste George, qui finit pourtant par accepter de demander pardon.

Si Gorbatchev est présenté de façon plutôt neutre (si ce n’est le fait que Krusty le clown affirme qu’il souffre d’herpès à la tête), le premier président russe Boris Eltsine est lui représenté dans un épisode des Simpson comme le plus grand alcoolique du monde. Quand Homer s’enivre dans un bar, l’alcootest lui indique le niveau d’alcoolémie maximum, appelé « Boris Eltsine ».

Poutine trompeur

Les créateurs des Simpson détournent deux fois la célèbre photographie de Vladimir Poutine faisant du cheval torse nu. Dans l’un des cas, il ne fait qu’une brève apparition : ayant reçu des pouvoirs magiques, Lisa le rhabille avec une chemise, puis continue de faire des miracles.

Dans un épisode d’octobre 2016, Homer va voter aux élections présidentielles américaines. Un jeune homme barbu dans la file d’attente le persuade de voter Trump, qui « rendra sa grandeur à la Russie ». Son lapsus le trahit, on lui arrache sa barbe et il s’avère être Vladimir Poutine déguisé. Celui-ci se rend tranquillement voter dans l’isoloir, puis s’en va vers l’horizon sur son cheval, promettant que Trump l’emportera avec 102% des voix.

Jeunes filles et automobiles

Bart Simpson tombe amoureux de la belle russe Jenya et lui rend visite régulièrement pour faire du piano, même s’il déteste cet instrument. Dans ses rêves, il se voit se rendant en Russie avec elle et visitant le mausolée de Lénine. Mais Jenya n’a accepté de lui donner des leçons que pour que Marge, la mère de Bart, apprenne à conduire à son père Slava.

La voiture d’Homer Simpson est à propos une « Jigouli » russe VAZ-2105. Du moins, si l’on en croit la bande-annonce de la saison 17, dans laquelle les héros de dessin animé habituels sont remplacés par de vrais humains.

La réponse russe

En Russie, les Simpson sont régulièrement critiqués pour leur violence, leur « propagande de comportements antisociaux », et pour montrer des relations familiales dysfonctionnelles. Même si l’honnêteté oblige à signaler qu’ils subissent tout autant de critiques aux États-Unis.

Jusqu’à présent, toutes les tentatives de faire interdire la série animée ont échoué. En 2008, un tribunal avait brièvement exigé de la chaîne 2x2 qu’elle cesse la diffusion de plusieurs dessins animés, y compris les Simpson, mais après des manifestations à Moscou et Saint-Pétersbourg, la décision avait été annulée. Manifestement, la chaîne a cette fois-ci décidé d’éviter des sanctions, mêmes temporaires.

Lire aussi : 

Les cinq cadeaux les plus insolites offerts par la Russie

« L’espion qui ne pouvait pas se rendre »: sept blagues de Vladimir Poutine

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.