Le célèbre explorateur russe Fedor Konioukhov entame un tour du monde en ballon

Service de presse
La durée estimée du voyage est de deux semaines environ

Le célèbre voyageur Fedor Konioukhov qui a conquis l’Arctique en solitaire a entamé le 12 juillet son voyage autour du monde à bord de la montgolfière Morton. Le départ a eu lieu à l’aérodrome de la petite ville australienne de Northam, l’engin a décollé à 07h30, heure locale. Vous pouvez suivre la diffusion du vol sur le site de l'explorateur.

Après le départ, la montgolfière avancera toujours d’ouest en est : le voyageur traversera l’Australie, l’océan Pacifique, survolera l’extrémité sud de l’Amérique du Sud (Chili, Argentine), puis traversera l’océan Atlantique, survolera l’Afrique du Sud, passera au-dessus de l’océan Indien et achèvera son voyage en Australie. Le vol se tiendra à 5–10 km d’altitude, la longueur du trajet est de 33–35 000 km et la durée estimée est de deux semaines environ.

Service de presse
Service de presse
1Service de presse1
Service de presse
1Service de presse1
 
1/5
 

Avant le vol

« Bien sûr, je suis inquiet, a confié M. Konioukhov avant le départ. Ce n’est pas une mince affaire »

Le voyageur a annoncé que, dès la première heure du voyage, il allait respirer de l’oxygène pour éviter de perdre connaissance. « Le premier jour, j’essaierai de monter à 7 000 km d’altitude, poursuit M. Konioukhov. Ce sera difficile, car le ballon sera lourd, mais le vent n’est actuellement pas très favorable à une altitude plus basse ».

Le voyageur a également précisé qu’il espérait traverser l’Australie d’ouest en est « dans les deux-trois premiers jours du vol », puis atteindre la Nouvelle-Zélande un jour plus tard.

Au départ, le poids de la montgolfière remplie d’hélium et de la gondole était de 10 tonnes environ, dont 250 kg pour les 34 bouteilles de propane. La nuit, le voyageur allumera au moins une de ces bouteilles pour maintenir l’engin à la bonne altitude. Ainsi, de jour en jour, la montgolfière deviendra de plus en plus légère, ce qui permettra au pilote de monter ou descendre à la bonne altitude plus rapidement.

L’équipe attend à Northam

Après le départ, le fils du voyageur Oscar Konioukhov, chef du personnel de la mission, a indiqué au correspondant de TASS que l’équipe qui avait préparé le vol n’avait pas l’intention de quitter Northam. « Nous allons rester en contact avec Fedor à Northam-même et attendrons son retour », a précisé Oscar Konioukhov. Pour lui, « idéalement », il faudrait que son père atterrisse « quelque part en Australie occidentale ».

Source : Pavel Vanitchnine, TASS

Biographie

Né en 1951, Fedor Konioukhov est l’un des plus célèbres voyageurs contemporains. Il fit sa première expédition à l’âge de 15 ans, quand il traversa la mer d’Azov en bateau à rames.nnA ce jour, il a fait cinq tours du monde en bateau, a conquis à 17 reprises l’océan Atlantique et a fait une traversée en solitaire de l’océan Pacifique en bateau à rames en 159 jours. Riche de plusieurs expéditions aux pôles Nord et Sud, il est également l’un des premiers Russes à conquérir les sommets sur tous les continents. Par ailleurs, Konioukhov est connu en tant qu’écrivain (il publia 9 livres sur ses voyages) et peintre ; il est archiprêtre de l'Eglise orthodoxe ukrainienne.n

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.