Message annuel du président russe à l'Assemblée fédérale

Le 3 décembre 2015. Le président russe Vladimir Poutine prononce son message annuel à l'Assemblée fédérale dans la salle Saint-Georges du Kremlin.

Le 3 décembre 2015. Le président russe Vladimir Poutine prononce son message annuel à l'Assemblée fédérale dans la salle Saint-Georges du Kremlin.

Ramil Sitdikov/RIA Novosti
Les temps forts du discours de Vladimir Poutine en temps réel.

13:03 Pour clore son discours, le président Poutine a cité Dmitri Mendeleev : "L'unité fait notre force".

12:57 La Russie lancera un programme spécial de bourses présidentielles pour soutenir des ONG engagées dans de petites agglomérations.

12:48 Le développement économique et social de l'Extrême-Orient russe est une priorité économique majeure.

12:47 Il faut augmenter la compétitivité de la Voie maritime du Nord.

12:46 Avec nos collègues de l'Union eurasiatique, je propose d'amorcer des consultations avec les pays de l'OCS et de l'ASEAN en vue d'un partenariat stratégique.

12:41 La Russie doit devenir un fournisseur de produits bio à l'échelle mondiale.

12:39 Les Turcs sont un peuple talentueux, nous ne les plaçons pas sur un pied d'égalité avec leur élite dirigeante.

12:37 La Turquie ne perdra pas uniquement des tomates et des contrats pour ses compagnies du bâtiment.

12:34 Le gouvernement et l'Agence des initiatives stratégiques doivent poursuivre leur travail pour améliorer le climat des affaires.

12:31 Afin d'atteindre les objectifs fixés, des programmes de substitution aux importations doivent être mis en place.

12:30 L'inflation diminue, la devise nationale se stabilise, l'industrie se développe, ce qui ne signifie pas qu'il faut s'arrêter là.

12:27 La situation économique est difficile, mais loin d'être critique. Nous observons déjà des tendances positives.

12:25 La force de la Russie réside dans le développement libre de tous les peuples, dans la diversité et l'harmonie de ses cultures et dans le respect mutuel entre les représentants de différentes religions.

12:22 Nous n'allons pas oublier cette complicité avec les terroristes. Que ceux qui ont tiré dans le dos de nos pilotes le sachent.

12:19 Nous savons qui en Turquie tire profit du pétrole volé et enrôle des mercenaires.

12:16 Il est nécessaire de créer un front antiterroriste uni qui agira sur la base du droit international sous l'égide de l'ONU

12:15 L'armée et la flotte russes ont fait preuve de leur aptitude au combat

12:13 En Syrie nos forces luttent avant tout pour la Russie.

12:12 Le danger principal émane des terroristes concentrés en Syrie. Nous sommes obligés de les éliminer dans des contrées lointaines.

12:09 Il a fallu 10 ans pour chasser les terroristes de Russie. Nous combattons ceux qui restantent. Mais ce fléau continue à surgir.

12:05 Le président russe a entamé son message à l’Assemblée fédérale par une minute de silence en hommage aux deux soldats russes tombés en Syrie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.