Les 70 ans de la rencontre sur l'Elbe célébrés dans la région de Moscou

Des officiers russes et américains lors d’un meeting à l’occasion de la rencontre sur l’Elbe en mai 1945. Au centre, Lieutenant général Nikolaï Oslikovski. Crédit : Petr Bernshtein/RIA Novosti

Des officiers russes et américains lors d’un meeting à l’occasion de la rencontre sur l’Elbe en mai 1945. Au centre, Lieutenant général Nikolaï Oslikovski. Crédit : Petr Bernshtein/RIA Novosti

La ville de Noguinsk, située dans la région de Moscou, a célébré le 70e anniversaire de la rencontre des soldats soviétiques et américains sur l’Elbe, survenue à deux semaines de la capitulation de l’Allemagne. L’événement constitue un symbole de la lutte commune de l’URSS et de ses alliés contre le nazisme. Les célébrations se sont déroulées sur fond de déclarations sur l’importance de la coopération avec les partenaires, par-delà des divergences existantes.

Le festival « N’oublions jamais » comprenant une reconstitution historique de la célèbre rencontre des soldats soviétiques et américains sur l’Elbe, survenue il y a 70 ans, ainsi qu’une téléconférence avec la ville allemande de Torgau, qui a vécu ces événements légendaires, se sont tenus les 25 et 26 avril à Noguinsk.

Leçons d’histoire

L’accent mis sur cet événement dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de la Victoire souligne, pour les organisateurs et les invités du festival, l’importance de la communauté des efforts accomplis par les alliés dans leur lutte contre le nazisme. La rencontre sur l’Elbe acquiert selon eux une dimension particulière aujourd’hui, sur fond de refroidissement exceptionnellement grave dans les relations entre la Russie et l’Occident ces deux dernières décennies. « La leçon de ces événements est qu’en dépit de certaines contradictions, nous devons résoudre les problèmes mondiaux ensemble et, unis sur un pied d’égalité, continuer à avancer…», a déclaré Alexeï Mazourov, historien et député de la Douma de l’oblast de Moscou, lors de l’ouverture du festival. 

Les organisateurs des célébrations ont déclaré que leur choix s’était porté sur Noguinsk, car le terrain de la localité, situé le long du fleuve qui traverse la ville, la Kliazma, rappelle celui de Torgau sur les rives de l’Elbe. D’après les organisateurs, cette manifestation est également un hommage à l’héroïsme des habitants de Noguinsk pendant la guerre – ceux qui combattaient au front, comme ceux qui travaillaient à l’arrière pour la victoire.

La reconstitution des événements survenus il y a 70 ans était un élément clé du festival. La reconstitution a été réalisée par plusieurs dizaines de personnes vêtues d’uniformes d’époque. Ils ont reproduit une petite bataille entre les troupes soviétiques en offensive et les nazis en défense avec de puissants échanges de tirs et des imitations de tirs d’artillerie. Ensuite, ils ont recréé la rencontre des troupes alliées : les soldats soviétiques ont franchi le fleuve pour rencontrer les militaires américains sur l’autre rive.

Victoire commune

Une reconstruction similaire a également eu lieu à Torgau, lieu de la rencontre réelle entre les soldats des armées alliées. Elle a été précédée d’une téléconférence, organisée entre le site installé sur les bords de l’Elbe, près de l’endroit où, en avril 1945, eut lieu la rencontre symbolique sur les poutrelles du pont détruit, et le festival de Noguinsk. Les vétérans, protagonistes de ces événements, ont participé à la téléconférence et ont partagé leurs souvenirs.

Selon Mikhaïl Vologdine, chevalier de trois ordres du Drapeau rouge, la rencontre avec les Américains sur l’Elbe ressemblait aux retrouvailles « avec des amis ». « C’était une journée ensoleillée, joyeuse », raconte l’ancien combattant décrivant ses sentiments sur la fin imminente de la guerre, mélangés à l’espoir que désormais, ils pourraient « vivre en amitié ». Boris Grinkevitch, membre du défilé de la Victoire sur la place Rouge, a expliqué que son sentiment immédiat lié à la rencontre était qu’il s’agissait de « notre Victoire commune ».

Esprit de Torgau

Le festival de Noguinsk n’est pas l’unique événement en Russie consacré au 70e anniversaire de la rencontre sur l’Elbe. Plusieurs manifestations de ce type ont été organisées dans la capitale russe, dont une conférence organisée par le Centre Carnegie de Moscou. Ses participants, dont l’ambassadeur actuel des Etats-Unis en Russie John Tefft, ont également souligné l’importance de la coopération entre l’URSS (Russie) et l’Occident et ont invoqué « l’esprit de Torgau ».

L’un des prédécesseurs de Tefft au poste du chef de la mission diplomatique américaine à Moscou, John Beyrle, a déclaré à propos des différends actuels entre les gouvernements occidentaux et Moscou, que « dans ces périodes, il est particulièrement nécessaire de revenir une fois de plus à notre alliance pendant la Seconde Guerre mondiale ». «…Nous différences étaient [alors] objectivement bien plus importantes qu’aujourd’hui, mais nous sommes parvenus à élaborer une approche pragmatique de coopération qui a non seulement contribué à servir nos intérêts nationaux, mais a également changé le cours de l’histoire », a souligné l’ancien ambassadeur à propos du changement possible et souhaitable de l’atmosphère actuelle régnant dans les relations russo-américaines.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.