Que pensent les Russes de Lénine

Selon l'étude sociologique du centre Levada réalisée en mai 2013, 40% des Russes estiment de façon plutôt positive Lénine. Crédit : AFP / East News

Selon l'étude sociologique du centre Levada réalisée en mai 2013, 40% des Russes estiment de façon plutôt positive Lénine. Crédit : AFP / East News

La génération actuelle des Russes a une opinion partagée par rapport « au guide de la révolution bolchévique ». Les discussions reviennent souvent sur la nécessité d'enterrer son corps, qui est encore conservé au mausolée sur la place Rouge. Pour les gens de l'ancienne génération, il continue à rester une figure historique, mais souvent la jeunesse ne peut le distinguer d'un personnage de bandes dessinées.

Destructeur ou homme politique génial

Viktoria a environ 50 ans et considère que Lénine est une personne qui a détruit un énorme pays, elle ne le considère pas comme un personnage positif de l'histoire russe. Tandis que Julia, 35 ans est convaincue qu'il est un héros et un homme politique génial. « Le corps de Lénine ce n'est pas un objet d'exposition, mais une légende semblable aux pharaons d'Egypte », dit-elle.

Anna a un peu plus de 20 ans et son opinion est qu'il est seulement synonyme d'une époque révolue de l'histoire et qu'il n'y a pas besoin d'un mausolée sur la place Rouge. « Je ne considère pas le mausolée comme une construction intéressante, ni d'un point de vue historique, ni architecturale, à la différence, par exemple, de l'originale cathédrale du Christ Sauveur. La présence à l'intérieur d'un corps momifié m'est extrêmement désagréable pour de multiples raisons. Je considère le procédé en question vraiment comme une offense à la mémoire d'un défunt et comme une mise en scène inutile ».

Alexandre, trentenaire, dit que Lénine est une personne qui plus est a fait opéré un virage à l’État et pas seulement. Le plus souvent les gens disent qu'il est seulement une personnalité historique et qu'ils ne lui accordent aucun attachement émotionnel.

Selon l'étude sociologique du centre Levada réalisée en mai 2013, 40% des Russes estiment de façon plutôt positive Lénine, 18% ont une opinion de lui assez négative, 15% positive, 16% sans opinion et 1% ne savent pas de toute façon qui c'est.

Si on compare avec les estimations des autres dirigeants politiques, alors c'est Leonid Brejnev, ayant dirigé l'URSS dans les années 70, qui récolte le plus grand pourcentage d'opinions positives, et le premier président de l'URSS le moins bien perçus par les Russes est Mikhaïl Gorbatchev.

Une étude sociologique sur Lénine a été menée par le même centre Levada en 2011 et alors la majorité des sondés a répondu que « le souvenir de Lénine restera dans l'histoire, mais plus personne déjà ne marchera sur ses pas » (34%) et seulement 5% ont dit que ses idées avaient un avenir.

En ce qui concerne l'enterrement du corps du guide de la révolution, alors la majorité pense qu'il est quand même indispensable de l'enterrer, soit 40%.

Symbole d'une époque révolue

Boris Jakemenko, chargé de cours d'histoire de la Russie à l'université russe de l'amitié des peuples, est convaincu que la valeur de Lénine comme figure historique continue de se dégrader. « Maintenant, on ne peut pas dire que la figure de Lénine influence les modes de pensée et le système de valeurs de la majorité des Russes. Il est devenu une figure historique ordinaire, ne se distinguant en rien de beaucoup d'autres. L'historien dit que les gens n'y connaissent pas grand chose à la question de l'Histoire. Je travaille à l'université et je vois que pour mes étudiants ce personnage n'est déjà plus rien, il a pourtant accompli une révolution et a crée l'Etat soviétique, mais ce n'est pas tout. On ne le relie pas, à la différence de Staline, aux lointains événements tragiques du pays ».

Le spécialiste fait remarquer que pour les jeunes écoliers, Lénine est déjà devenu une figure que l'on confond avec les personnages de bandes dessinés. « Il est évident que pour eux il n'existe pas même comme personnage historique, explique Jakemenko. Parmi les gens les plus avisés à propos de Lénine il existe des disputes conceptuelles sans fin, personne ne peut le défendre comme un homme qui a formé leur vision du Monde. Pour les gens âgés, Lénine c'est le symbole de ce qu'il y a eu de mieux dans leur vie, le symbole d'un passé heureux. Pour eux, il est impossible de le rejeter ».

En ce qui concerne les sempiternelles disputes sur le sort du mausolée et du corps de Lénine, il faut alors, selon le spécialiste, une décision politique, mais elle ne peut être prise que lorsque l'ancienne génération sera définitivement partie. « Je pense que plus tard il serait utile de transférer le mausolée dans une demeure où a vécu Lénine à Gorki, en conséquence il serait enterré comme un objet d'histoire et de musée et les disputes cesseront à propos de l'enterrement de son corps. Mais en tout cas cela ne pourra se faire seulement lorsque partira définitivement la génération le voyant comme un symbole. Maintenant, la question sur son enterrement fait l'objet de manœuvres politiques », conclut Jakemenko.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.