Les cinq métiers les plus insolites de Russie

Pour travailler auprès des porteurs de torches olympiques, la rémunération prévue était de 1 500 à 2000$. Crédit : Ramil Sitdikov / RIA Novosti

Pour travailler auprès des porteurs de torches olympiques, la rémunération prévue était de 1 500 à 2000$. Crédit : Ramil Sitdikov / RIA Novosti

Les journalistes de Rousski Reporter ont sélectionné cinq offres d’emploi parmi les plus insolites proposées aux Russes au cours de l’année 2013. Il s’avère que l’on était à la recherche d’un manager auprès des porteurs de torches olympiques, d’un plieur de tuyaux, d’un opérateur chargé du mélange, d’un concepteur de drones, ainsi que d’un responsable de section de mine d’or souterraine.

1. Manager auprès des porteurs de torches olympiques

Préalablement au relais de la flamme olympique de Moscou, on recherchait un manager afin de travailler auprès des porteurs de torches olympiques. Les exigences professionnelles étaient minimes : le critère le plus important était de détenir la citoyenneté russe et d’avoir de l’expérience en matière de service auprès de VIP. Il était également demandé au postulant de connaitre les bonnes manières et le politiquement correct.

Pour travailler auprès des porteurs de torches olympiques, la rémunération prévue était de 1 000 à 1 500 euros. Le seul point négatif est qu’il s’agissait d’un emploi ponctuel, limité à la période du relais de la flamme olympique.

2. Responsable de section d’une exploitation minière souterraine

Une compagnie minière de la région d’Irkoutsk, spécialisée dans l’extraction d’or, était à la recherche d’un responsable de section pour une exploitation minière souterraine. Le descriptif du poste précise que le responsable de section sera chargé d’organiser le travail sur cette section, de veiller au respect des consignes anti-incendie et de s’assurer que ses collaborateurs observent les normes sanitaires et d’hygiène en vigueur.

Les qualités personnelles requises pour ce poste étaient toutefois spécifiées à part. Le responsable de section de l’exploitation aurifère souterraine devait posséder des aptitudes de leader, à savoir être résolu, énergique, résistant au stress et force d’initiative.

La rémunération promise était en roubles, et non pas en poignées d’or. Le salaire du responsable de section est d’environ 2 200 euros.

3. Opérateur chargé du mélange

L’opérateur chargé du mélange est responsable du contrôle du processus de mélange, du versement des produits chimiques, de la surveillance des machines et de la « correction de problèmes simples » indique l’annonce. Quelles sont les qualités demandées pour devenir opérateur chargé du mélange ? Il faut bien évidemment de l’expérience professionnelle, de la ponctualité, une formation technique spécialisée (secondaire ou supérieure) et maitriser la langue anglaise à un niveau conversationnel.

Le poste d’opérateur est un emploi à temps plein et le salaire s’élève à 940 euros.

4. Concepteur en chef de drones

L’offre d’emploi de concepteur en chef de drones n’est, en elle-même, pas très surprenante, jusqu’à ce que l’on arrive à la mention du nom de l’employeur : Solnetchnye produkty.

Les domaines d’activités de cette société sont : les produits alimentaires, le conditionnement marketing, la vente en gros et au détail. La raison pour laquelle Solnetchnye produkty a besoin de drones reste un mystère. Peut-être s’agit-il d’un nouveau service de livraison.

5. Plieur de tuyaux pour navires

Dans la ville provinciale de Griazi, on était à la recherche d’un plieur de tuyaux pour navires. Le candidat retenu se verra proposer un logement et ses frais de déplacement seront pris en charge. Le salaire prévu pour un tel employé est de 1 500 à 1 700 euros. Que faut-il faire pour un salaire de cet ordre ? Plier des tuyaux, mais pas à la main, seulement sur des machines-outils. Quant aux nombres de tuyaux qu’il faut plier chaque jour, cela n’est pas précisé. Le plieur de tuyaux ne devra pas être âgé de plus de 55 ans, car cela l’empêcherait de plier convenablement.

Article publié sur le site de Rousski Reporter

 

Quel est le métier de vos rêves ? Donnez-nous votre avis en tweetant @larussie #emploi


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.