La Russie se dote
d’un nouveau géant média

Le 9 décembre,le président Vladimir Poutine a signé un décret de liquidation de l’agence de presse RIA Novosti. Crédit : RIA Novosti

Le 9 décembre,le président Vladimir Poutine a signé un décret de liquidation de l’agence de presse RIA Novosti. Crédit : RIA Novosti

La Russie crée une nouvelle agence d’information dont l’objectif principal sera la création d’une image informative du pays à l’étranger. La nouvelle structure sera le fruit d’une fusion de l’agence RIA Novosti et de la radio La Voix de la Russie. Les experts estiment que cette décision des autorités est motivée par le besoin quotidien d’informer la communauté internationale sur les évolutions du pays et de fixer leur propre agenda.

Le 9 décembre, il a été annoncé que le président Vladimir Poutine a signé un décret de liquidation de l’agence de presse RIA Novosti et de création, sur sa base, d’une nouvelle agence qui s’appellera « Rossiya segodnya » (« Russie aujourd’hui », ndlr). L’ancien présentateur de télévision Dmitri Kiselev, qui depuis 2008 occupe le poste de directeur adjoint de la Compagnie panrusse d'État de télévision et de radiodiffusion, dirigera cette nouvelle structure.

Sergueï Ivanov, directeur de l’administration du président de Russie, explique que cette réorganisation, qui touche la presse étatique, a pour objectif d’améliorer son efficacité et de réduire les coûts. 

Il n’est pas tout à fait clair comment interagiront l’agence « Rossiya segodnya » et la chaîne de télévision éponyme « RT » (Russia Today), qui diffuse en anglais, espagnol et arabe. Toutefois, le texte du décret présidentiel ne mentionne aucune fusion formelle pour le moment.

Nikolaï Svanidze, membre de la Chambre publique et présentateur de télévision, a expliqué que le Kremlin est soucieux de la promotion de la Russie à l’étranger, cette décision permet de résoudre deux problèmes à la fois. « Le gouvernement actuel est très impliqué dans la politique extérieure, aussi il a décidé la création d’une nouvelle structure semblable à la chaîne de télévision Russia Today », dit-il. En outre, le présentateur estime que l’administration de l’agence de presse était professionnelle mais pas très maniable, aussi celle-ci est remplacée à travers la création de cette nouvelle structure.

Léonid Poliakov, chef du département de la politique générale à l’École des hautes études en sciences économiques, est persuadé que la décision de créer une structure chargée de fournir des informations sur la Russie au public étranger est très opportune. « L’un des principaux objectifs du pays est d’informer la communauté internationale sur ses évolutions. Le monde est globalisé, l’image du pays joue un rôle important aussi bien sur le plan politique que sur le plan économique. Et si le pays ne se charge pas de promouvoir son image, d’autres le feront, mais sans que le pays puisse contrôler cela, explique l’expert. La puissance informative de RIA Novosti doit s’adresser à l’espace international, actuellement dominé par les médias étrangers. La nouvelle structure ne doit pas rentrer en concurrence avec ces derniers, mais simplement parler de la Russie et donner une certaine image du pays, fixer un agenda quotidien »

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.