Le patriotisme russe en chute libre sous le gouvernement Poutine

Le nombre de Russes ayant défini le concept de patriotisme comme « l'amour de la patrie » se maintient sous le seuil des 60 %. Crédit : Ramil Sitdikov / RIA Novosti

Le nombre de Russes ayant défini le concept de patriotisme comme « l'amour de la patrie » se maintient sous le seuil des 60 %. Crédit : Ramil Sitdikov / RIA Novosti

Selon un récent sondage publié mardi par l'institut de sondages indépendant Levada, la proportion de Russes se considérant comme patriotes a chuté de 8 % depuis l'arrivée au pouvoir du président Vladimir Poutine, il y a 13 ans.

69 % des personnes interrogées lors d'un sondage fin octobre ont déclaré être patriotes, contre 77 % en 2000.

Le sondage a également révélé que la définition du patriotisme avait évolué en Russie depuis le tournant du siècle.

Le nombre de personnes interrogées ayant déclaré que le patriotisme signifiait « travailler ou agir pour le bien du pays » a chuté de 35 à 21 % entre 2000 et 2013.

Le nombre de Russes ayant défini le concept de patriotisme comme « l'amour de la patrie » se maintient sous le seuil des 60 %.

Cependant, la proportion de sondés qui ont déclaré que le patriotisme signifiait « considérer son pays comme étant meilleur que les autres » a légèrement progressé de 17 à 21 % depuis 2000.

Ces dernières années, le gouvernement de Vladimir Poutine a mis l'accent sur le concept d'identité nationale, alors qu'il tentait de définir une idéologie post-soviétique moderne, sur fond de répression à l'encontre de l'opposition et de mécontentement de la population causé par la corruption et la perte d'influence de la Russie sur la scène internationale.

L'an passé, Vladimir Poutine a ordonné la création d'un Directoire pour les Projets Sociaux ; le Kremlin y voit un moyen de promouvoir une éducation patriotique et de renforcer les fondements moraux et spirituels de la société russe.

De nombreuses personnes interrogées par l'Institut Levada (42 %) ont déclaré avoir remarqué un nombre croissant de représentants du gouvernement qui parlent d'une montée du patriotisme en Russie. Seul 24 % des sondés ont néanmoins déclaré qu'ils avaient réellement ressenti un patriotisme grandissant au sein de la population.

Ce sondage, mené auprès de 1600 personnes environ, s'est déroulé du 25 au 28 octobre dans 45 régions de Russie. La marge d'erreur n'excédait pas 3,4 %.

Article original publié sur le site de The Moscow Times

 

Cet article vous a intéressé ? Nous attendons vos questions et réactions ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies