Photo for the Video of the Parade 2017 Sergueï Chnourov Mil Mi-8 helicopter Miss Russia The world’s largest flower globe created in Russia Nicolas II Moscow commuters treated to a rendition of The Barber of Seville Ракета «Союз-У» Alexandrov ensemble
Du matériel militaire pour l'Arctique dévoilé lors de la Parade de la Victoire Le plus grand globe terrestre en fleurs du monde créé en Russie

D’où viennent les plus belles filles de Russie?

Le titre de « Miss Russie » revient à l'Oural pour la troisième année consécutive.
Par Nikolaï Litovkine

Durant les fêtes de Pâques s’est tenue la finale du concours « Miss Russie-2017 ». 50 jeunes femmes des quatre coins de l’immense pays se sont affrontées pour le titre. Voici les critères de sélection de candidates :

– faire plus de 173 cm ;
– être âgée de plus de 18 ans et de moins de 23 ans ;
– ne pas avoir de tatouage ou de cicatrice sur le corps ;
– mener une vie saine (même les fumeuses sont exclues) ;
– ne pas avoir divulgué de photo ou de vidéo intimes sur internet ;
– être célibataire et sans enfants.

Pour la première fois depuis plusieurs années, la lauréate du concours, la beauté de l’Oural Polina Popova, est une blonde. La belle plante de 21 ans a reçu une couronne d’or blanc d’une valeur d’un million de dollars (plus de 930 millions d’euros), trois millions de roubles (près de 50 000€) et une voiture. Les jeunes femmes arrivant à la deuxième et la troisième place se voient récompensées par une bourse d’étude dans l’université du monde de leur choix. 

Polina prévoit d’investir l’argent reçu dans un appartement. Après le concours de « Miss Russie », elle représentera la Russie aux concours « Miss Univers » et « Miss Monde ».

La nouvelle « Miss Russie » vit à Ekaterinbourg (1800 km de Moscou), sa ville natale. Mais elle a passé les six dernières années à voyager à travers le monde, grâce au mannequinat qu’elle exerce pour une agence de la ville. Elle a envisagé d’aller étudier dans une université chinoise, avant de décider de rester en Russie. La jeune femme ne sait pas encore où faire ses études, ni quelle sera sa profession future, mais elle pense s’orienter vers le journalisme. 

Il est intéressant de noter que c'est la troisième année consécutive que le titre de plus belle femme du pays revient à une représentante de l'Oural. Ainsi, Polina Petrova a reçu la couronne des mains de sa prédécesseur Iana Dobrovolskaïa, originaire de Tioumen (Oural, 2100 km à l’est de Moscou). L’année précédente, c’est une jeune fille également originaire d’Ekaterinbourg, Sofia Nikitchuk, qui avait décroché la couronne.

Lire aussi : 

Les défilés de mode ou le parcours intercontinental d’une Sibérienne

La top-modèle russe Natalia Vodianova fête ses 35 ans

19 avril 2017
Tags: femmes, concours, oural

En savoir plus

+
Suivez-nous sur Facebook