Les voitures soviétiques, version lowrider

RBTH a demandé au propriétaire d'un lowrider pourquoi il roule avec des voitures si basses sur les routes russes, et comment ces voitures sont arrivées en Russie.

Vassili Liakh possède une authentique Jigouli de 1979. C'était sa première voiture, et la plus intéressante de toutes. Après l'avoir achetée en 2011 et immédiatement convertie en lowrider, il a rejoint le club automobile de Moscou Only Dropped. Ce club a été fondé sur le principe suivant : si les fans européens de lowriders peuvent surbaisser une New Beetle, leurs homologues peuvent en faire de même avec des Jigouli. Depuis, le mouvement s'est étendu à travers Moscou, ainsi que dans d'autres villes russes. Les membres de nombreux clubs automobiles de Moscou peuvent fièrement exhiber des lowriders russes et étrangers.

En savoir plus sur les automobiles soviétiques : 

DIAPORAMA 12 concept-cars produites en URSS et tombées dans l'oubli

VIDÉO Blindage pour le président : la limousine ZIL, voiture de prédilection des dirigeants soviétiques

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.