L’oblast de Magadan invite les investisseurs d’Asie-Pacifique à participer à l’extraction du charbon

L’oblast de Magadan (Extrême-Orient russe) concentre environ 25% des réserves d’or du pays. En 2013, l’oblast a produit plus de 800 tonnes d’or. Par ailleurs, cette région cherche activement à attirer des investisseurs dans d’autres projets du secteur minier. Au Forum de Sotchi, Vladimir Pecheny, gouverneur de l’oblast, nous présente les détails.

La participation des compagnies étrangères dans le secteur minier est désormais une tradition. Durant les années passées, il s’agissait de compagnies américaines. Désormais, nous constatons un léger décalage au bénéfice des partenaires d’Asie-Pacifique. Cela est logique, car nous sommes plus proches de la Chine, de la Corée du Sud et du Japon. Aujourd’hui, la participation de ces compagnies dans le secteur minier semble tout à fait naturelle.

Nous devons attirer un flux d’investissements dans le développement de l’industrie minière. Nous élaborons de nouveaux projets d’investissement, nous devons également diversifier notre économie, car outre l’or et l’agent, nous avons également du charbon. L’un de ces grands projets que nous promouvons est la création d’un pôle du charbon destiné à l’export dans les pays d’Asie-Pacifique.

Lisez plus sur le Forum international d'investissement de Sotchi

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.