Derrière la vitre : les musiciens de l’underground russe

Trois artistes de trois villes russes jouent la musique de trois genres différents. Les trois font route vers la célébrité.

En Russie, nombreux sont ceux qui choisissent la carrière de musicien, et chacun essaye d’aller jusqu’au bout, pour être entendu au-delà du club local de sa ville natale et de son pays.  

Le groupe de rock psychédélique de Moscou Void City Club vient de commencer sa route vers la reconnaissance, en conquérant les clubs de la capitale. Il a sorti son premier album il n’y a pas longtemps.

Zmitrek Joukovski et Ïaroslav Kirillov du duo électronique de Saint-Pétersbourg Sohight & Cheevy ont commencé à composer de la musique il y a seulement un an, mais ils sont déjà attendus dans des clubs à l’étranger. Pour eux, cela n’est pas une raison pour se détendre puisqu’ils ont encore beaucoup de choses à faire, y compris enregistrer leur premier album.

Pour Evguéni Pojarnov (Proxy), le travail avec des producteurs étrangers fait partie de son quotidien depuis un moment. De plus, il est plus connu à l’occident que dans son pays, en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.