À la découverte des torrents et chutes d'eau des montagnes de Sotchi

« Choum » (« Bruit ») est la première cascade du Roufabgo qui s'offre au touriste.

« Choum » (« Bruit ») est la première cascade du Roufabgo qui s'offre au touriste.

KUKARTA.RU
Sotchi est une ville fantastique où l'on trouve de nombreuses curiosités touristiques. Mais si vous désirez vous éloigner un peu de son centre-ville confortable, on ne peut que vous conseiller de partir à la découverte des cascades pittoresques des environs.
Le sud de la Russie est une région réellement splendide. Ses montagnes, prairies et rivages charment les âmes tandis que le doux climat en fait une destination agréable tout au long de l'année. // En chemin vers la chute d'eau Pchekhski
Sotchi est une station balnéaire subtropicale, mais dès que l'on sort de la ville s'étendent des chaînes de montagnes parcourues par des rapides. // Mesurant 156 mètres, la chute d'eau Pchekhski est l'une des plus hautes de Russie
Située à environ 100 km au nord-est de Sotchi, le Roufabgo est l'une de ces rivières sinuant entre les hauteurs.
Cette crique étroite mais pourtant torrentielle est entourée de hauts rochers et d'une rare forêt de hêtre.
L'apogée du voyage est la chute d'eau du « Cœur du Roufabgo ».
Mais la « Tresse de la Vierge » n'est pas moins spectaculaire.
Au nord-ouest du Roufabgo se trouve la chute de Gebious, sur la rivière Techebs. Une fois ici, assurez-vous de ne pas rater la cascade Chnourok (« Lacet »), haute de 17 mètres.
La beauté sauvage de la chute d'eau de Chinarski est réservée aux randonneurs endurants. Elle se situe en effet bien au-delà des sentiers balisés.
Dans les alentours, vous trouverez aussi la cascade Ouniversitetski, baptisée en l'honneur d'étudiants de l'Université d'État du Kouban à Krasnodar, qui avaient effectué un stage dans le village voisin.
Si le tourisme extrême n'est pas votre tasse de thé, ne désespérez pas. Rendez-vous donc à la cascade de la combe de Mamedovo, très facile d'accès: elle se trouve à seulement 2 km de l'autoroute reliant Krasnodar à Sotchi. Les droits sur ces publications sont la stricte propriété du journal Rossiyskaya Gazeta