Un célèbre violoniste russe dévoile sa collection d’œuvres d’art

Классическая живопись Кустодиев Борис_У церкви_1918

Классическая живопись Кустодиев Борис_У церкви_1918

Press Photo
Vladimir Spivakov expose pour la première fois ses trésors à Moscou.

L’exposition « Passions. Collection de Vladimir Spivakov » a été inaugurée au Musée de l’impressionnisme russe à Moscou. Pour la première fois, l'artiste y dévoile au public une partie de sa collection d'art russe du XXe siècle, ainsi que de peintures sur verre d'Europe occidentale.

Alexandre Grigoriev. Horizon et ascension, 1985. / Photo de presseAlexandre Grigoriev. Horizon et ascension, 1985. / Photo de presse

« J'ai complété cette collection durant près de trente ans, mais ces dernières années je n'ai pratiquement rien acheté, tout étant devenu très onéreux sur le marché de l'art », confie Spivakov.

Sergueï Sudeikin. Nature morte avec figurines de porcelaine et une soucoupe. / Photo de presseSergueï Sudeikin. Nature morte avec figurines de porcelaine et une soucoupe. / Photo de presse

Dans cet ensemble éclectique on retrouve non seulement ce qu'il a acquis dans les boutiques et ventes aux enchères européennes et russes, mais aussi des pièces offertes par ses amis peintres et ses admirateurs.

Vladimir Clavijo-Telepniev. Le style de l'empire stalinien, 2013. / Photo de presseVladimir Clavijo-Telepniev. Le style de l'empire stalinien, 2013. / Photo de presse

L'exposition, visible jusqu'au 24 septembre, est majoritairement composée d’œuvres d'art russes, de style graphique et aquarelle, allant de l'avant-garde à l'époque contemporaine.

Sergueï Vinogradov. Danseuse espagnole (Otero),1903. / Photo de presseSergueï Vinogradov. Danseuse espagnole (Otero),1903. / Photo de presse

On peut y admirer de nombreuses esquisses avant-gardistes, réalisées pour les mises en scène théâtrales d'Alexandra Exter, Pavel Tchelitchev et Alexandre Benois, des dessins de Boris Chaliapine, fils du légendaire chanteur d'opéra Fédor Chaliapine, et des travaux des anticonformistes Vladimir Nemoukhine et Anatoli Sverev.

Alexander Benois, "Truffaldino", 1921. / Photo de presseAlexander Benois, « Truffaldino », 1921. / Photo de presse

Seront également présentés séparément des exemples de peinture sur verre du XIXe siècle provenant des ateliers d'artistes allemands et français, à l'identité inconnue.

Boris Chaliapine. Portrait de Maria Chaliapina-Karpylovskaïa, 1935. / Photo de presseBoris Chaliapine. Portrait de Maria Chaliapina-Karpylovskaïa, 1935. / Photo de presse

« Je les ai vus chez un antiquaire dans la ville française de Colmar, et je ne pouvais pas ne pas les acheter, cette beauté incroyable coûtait seulement 100 euros. De plus, Vassily Kandinsky m'est tout de suite venu à l'esprit, car lui aussi faisait des choses dans une technique semblable ».

Vladimir Bekhteiev. Paysage avec un personnage féminin. / Photo de presseVladimir Bekhteiev. Paysage avec un personnage féminin. / Photo de presse

 Viktor Vasnetsov. La Princesse-Grenouille, 1901-1918. / Photo de presseViktor Vasnetsov. La Princesse-Grenouille, 1901–1918. / Photo de presse
Boris Koustodiev. Près de l'église, 1918. / Photo de presseBoris Koustodiev. Près de l'église, 1918. / Photo de presse

Alexander Serebryakov. Intérieur, 1950. / Photo de presseAlexander Serebryakov. Intérieur, 1950. / Photo de presse

Lire aussi : 

Cinq stations du métro de Moscou à visiter absolument

Une œuvre d'Erik Boulatov offerte à la Galerie Tretiakov

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.