Régiment immortel: un hommage massif aux combattants de la Seconde Guerre mondiale

Le jour de la fin de la guerre contre l’Allemagne nazie (fêté en Russie le 9 mai en raison du décalage horaire), les enfants et les petits-enfants des anciens combattants défilent dans les rues des villes russes en tenant les portraits de leurs ancêtres. \\ Moscou

Le jour de la fin de la guerre contre l’Allemagne nazie (fêté en Russie le 9 mai en raison du décalage horaire), les enfants et les petits-enfants des anciens combattants défilent dans les rues des villes russes en tenant les portraits de leurs ancêtres. \\ Moscou

Reuters
Environ 8 millions de Russes sont descendus le Jour de la Victoire dans les rues en brandissant les photos de leurs ancêtres qui ont combattu contre les envahisseurs nazis. Parmi les participants à la marche du Régiment immortel à Moscou: le président Vladimir Poutine.
Le Régiment immortel est une marche organisée à la mémoire des combattants contre le nazisme par leurs descendants. \\ Omsk (Sibérie de l'Ouest)
Ils marchent tous côte à côte dans le plus grand respect envers l’exploit de leurs familles. \\ Krasnodar (Nord-Caucase)
Cette action se tient non seulement en Russie mais également dans le monde entier. L’année dernière, le Régiment immortel a défilé dans les villes de cinquante pays. « C’est la nécessité de se souvenir – et pas de façon solitaire, mais à côté des autres – de ceux qui ont sacrifié leur vie pour vaincre le nazisme », a déclaré, expliquant sa décision de participer à la marche, l’un des membres du Régiment immortel en Grande-Bretagne. En France, le défilé s’est tenu à Paris, Strasbourg, Nice, Lyon et Montpellier. Et pour la première fois à Marseille et Fréjus. \\ Kaliningrad
Malgré des températures très basses pour la saison, la marche a réuni plus de 850 000 participants rien qu’à Moscou. L’année dernière, ils étaient environ 700 000. \\ Moscou
Certains se sont joints à l’action vêtus de l’uniforme militaire soviétique de l’époque de la Seconde Guerre mondiale. \\ Moscou
Comme jadis leurs grands-pères et arrière-grands-pères qui voulaient se remonter le moral pendant le combat, les Russes présents à la marche ont entonné des chansons de l’époque, telles que Guerre sacrée ou Katioucha. \\ Moscou
« Cette guerre a touché tout un chacun. Chaque famille a des sentiments mitigés, mais c’est une fête dont nous sommes fiers », a indiqué l’un des participants au défilé.
Le président russe Vladimir Poutine a participé à la marche pour la troisième année consécutive. Comme les années précédentes, il s’est joint à l’action sur la place Rouge portant dans les bras le portrait de son père.
« Je me suis décidé au dernier moment, car je ne savais pas si je pourrais, a déclaré Vladimir Poutine en évoquant sa première apparition dans les rangs du Régiment immortel. J’ai choisi la photo de mon père que j’avais à portée de main. Ce n’était pas prévu dans mon emploi du temps ». \\ Sébastopol (Crimée)
« C’est une preuve de notre respect envers les générations qui ont défendu notre pays », a fait remarquer le président.
Vladimir Poutine a souligné que la marche du Régiment immortel avait une valeur particulière, parce que l’initiative était née dans les cœurs des habitants et non dans les cabinets des structures gouvernementales. \\ Saint-Pétersbourg
Le Régiment immortel a défilé pour la première fois en 2012 à Tomsk (environ 3 600 kilomètres à l’est de Moscou). Depuis, il rassemble toujours plus de monde. \\ Ekaterinbourg (Oural)
Dans le même temps, certains critiques constatent que le sens du Régiment immortel s’érode, car le souhait sincère de rendre hommage aux ancêtres se transforme progressivement en simple flashmob. \\ Moscou. Quelques participants ont tenu à honorer la mémoire de l'escadron Normandie-Niemen, venu prêter main forte aux Soviétiques durant la Seconde Guerre mondiale, comme ces deux hommes arborant une peinture aux couleurs de la France.
Selon le ministère russe de l’Intérieur, le défilé du Régiment immortel a rassemblé en Russie 7,8 millions de participants. \\ Kazan