Parade des tramways: un voyage dans le temps pour les Moscovites

La Parade des tramways s’est tenue le 15 avril à Moscou et a attiré 200 000 visiteurs. 16 modèles différents de tramways y ont été présentés.

La Parade des tramways s’est tenue le 15 avril à Moscou et a attiré 200 000 visiteurs. 16 modèles différents de tramways y ont été présentés.

Evgenya Novozhenina/RIA Novosti
Le tramway devient un mode de transport de plus en plus rare dans la capitale russe. Les Moscovites l’aiment quand même sincèrement, et tous les ans, au mois d’avril, ils célèbrent avec la Parade des tramways l’ouverture en 1899 de la première ligne de tramway de Moscou.
Le premier tramway électrique, déjà proche de ses descendants modernes, n’apparut à Moscou que 30 ans plus tard, en 1899.
Avec l’apparition du métro dans les années 1930, puis du trolleybus dans les années 1940, les rails de tramway se firent plus rares dans la capitale.
Les Moscovites ayant choisi de faire un tour à bord des modèles les plus anciens ont pu composter leurs billets.
Les visiteurs les plus enthousiastes de la Parade des tramways étaient bien sûr les enfants. Différentes attractions étaient prévues pour les plus jeunes : construire des maquettes en carton, et même prendre place au volant d’un vrai tramway.
On pouvait non seulement regarder les wagons, mais aussi les toucher et monter faire un tour à bord, voire même pénétrer dans la cabine du conducteur.
Le tout nouveau Vityaz-M s’est tout particulièrement fait remarquer parmi les modèles les plus rares : c’est un tramway bas sur roues qui vient tout juste de faire son apparition dans les rues de Moscou.
La première ligne de tramways pour passagers, tirée par des chevaux, fut inaugurée dans la capitale russe en 1872 et était conçue pour faciliter les déplacements des visiteurs de l’exposition polytechnique. Les wagons avaient été achetés en Angleterre. Avant cela, les Moscovites se déplaçaient à pied, employaient des voituriers ou bien utilisaient des calèches à plusieurs places (surnommées « linieïki »).
Les Moscovites ont aussi pu admirer des tramways inédits dans leur vie quotidienne : les tramways techniques, ainsi que des wagons d’entretien du réseau électrique, de nettoyage ou de fret.
Aujourd’hui, on dénombre 47 lignes de tramway à Moscou, sur lesquelles circulent en semaine plus de 750 wagons.
Ce moyen de transport atteignit son pic de popularité en 1934. Les tramways transportaient alors 2,6 millions de passagers par jour, alors que la ville ne comptait que de 4 millions d’habitants.
Pour aider les visiteurs à s’immerger dans l’atmosphère d’antan, des artistes en costumes d’époque étaient installés dans les wagons historiques, de l’époque prérévolutionnaire, de celle de la Seconde Guerre mondiale ou de l’époque soviétique.
La plus ancienne ligne de tramway encore ouverte aujourd’hui à Moscou porte le numéro 27. En 1886, un tramway à cheval reliait ainsi le centre-ville (du monastère de la Passion) à la place Boutyrskaïa Zastava (aujourd’hui métro Saviolovskaïa) puis jusqu’à l’académie Petrov (aujourd’hui l’Université d’Agriculture Timiryazev).