Nouveau record: une foule en bikini à l’assaut des pistes de Sotchi

L’année dernière, l’action a réuni un total de 1 111 participants. Cette année, le nombre exact de participants doit encore être confirmé, mais il est déjà évident que pas moins de 1 200 skieurs et snowboarders se sont montrés prêts à braver le froid.

L’année dernière, l’action a réuni un total de 1 111 participants. Cette année, le nombre exact de participants doit encore être confirmé, mais il est déjà évident que pas moins de 1 200 skieurs et snowboarders se sont montrés prêts à braver le froid.

Nina Zotina / RIA Novosti
Quel meilleur spectacle qu’un défilé de bikini sur une montagne enneigée ? La Russie le prouve depuis sept ans et tente d’établir un nouveau record du monde cette année.
Cette année, la capitale olympique de Russie, Sotchi, a organisé le carnaval alpin Boogel Woogel, qui s’est tenu du 30 mars au 2 avril. Cet événement spectaculaire était amusant et plein d’énergie, mais les skieurs et snowboarders téméraires ont également tenté d’établir un nouveau record du monde de ski alpin massif en maillot de bain.
Plus de 1 900 participants se sont officiellement inscrits sur le site de Boogel Woogel, même si tous n’ont pas pu se rendre sur la ligne de départ. La célèbre station de ski de Rosa Khoutor a accueilli des visiteurs venus de 25 villes russes et de l’étranger, dont le groupe de musique letton Brainstorm. D’après les participants, la piste était idéalement préparée et l’ambiance positive a égayé les pentes sous un soleil éclatant.
Boogel Woogel prouve que l’âge n’est pas un obstacle.
On espère qu’ils ont eu moins froid sur la piste que pendant la montée frisquette en télésiège.
Il n’y a pas de saison de plage en Russie, ces événements sont donc la rare occasion de se montrer en bikini en plein air.
Certains participants ont fait équipe pour descendre la piste avec des bannières hautes en couleurs.
D’autres ont préféré le faire en couple.
Et, bien sûr, certains ont opté pour la descente en solo.
Pendant une pause, la différence entre les skieurs et les snowboarders est devenue évidente : alors que les surfeurs pouvaient s’asseoir et marcher plutôt aisément, les skieurs ressemblaient plutôt à des Robocop avec leurs chaussures rigides.
Le public n’a pas été déçu : « Beaucoup de gens et beaucoup de sourires, c’est génial ! », entendait-on partout.
Sous réserve de vérification du QG du Livre Guinness des records à Londres, le record de ski alpin massif en bikini a été officiellement établi.