Baby-boom au Zoo de Moscou: bienvenue aux nouveau-nés à fourrure!

Le Zoo de Moscou, fondé en 1864, est l’un des plus anciens d’Europe, et le premier zoo de Russie. Il a survécu à tous les soubresauts de l’histoire et surmonté bien des épreuves ; mais récemment, les nouvelles sont très bonnes, avec plusieurs nouveaux pensionnaires tout juste venus au monde. L’un des derniers arrivants est un bébé singe capucin olive. Amusante coïncidence, les anglais l’appellent « capucin pleureur », car son cri ressemble à celui d’un bébé humain.

Le Zoo de Moscou, fondé en 1864, est l’un des plus anciens d’Europe, et le premier zoo de Russie. Il a survécu à tous les soubresauts de l’histoire et surmonté bien des épreuves ; mais récemment, les nouvelles sont très bonnes, avec plusieurs nouveaux pensionnaires tout juste venus au monde. L’un des derniers arrivants est un bébé singe capucin olive. Amusante coïncidence, les anglais l’appellent « capucin pleureur », car son cri ressemble à celui d’un bébé humain.

AFP
Ces derniers mois ont été animés dans l’un des plus anciens zoos d’Europe: beaucoup de ses pensionnaires ont accouché récemment. Rendons visites aux jeunes mères et à leur adorable progéniture!
On ne sait toujours pas si ce takin du Sichuan est un mâle ou une femelle, mais sa naissance est dans tous les cas un évènement : les takins du Sichuan étant inscrits sur la liste rouge des espèces en voie de disparition, c’est une opportunité unique de pouvoir en rencontrer un dans un zoo. De façon surprenante, les takins sont génétiquement proches des béliers. Ils font partie des ongulés les moins bien connus, et ce petit dernier pourrait aider à mieux connaitre toute son espèce.
Dans la nature, les bébés manchots de Humboldt quittent le nid à 10-12 semaines et deviennent adultes à l’âge de deux ans. Mais ils restent des animaux sociables toute leur vie, font connaissance avec leurs voisins et chassent en groupe. Ceux du Zoo de Moscou n’ont absolument pas peur des humains, certains aiment même se faire caresser par les visiteurs.
Mais il existe un bébé qui changera encore plus d’apparence en grandissant : ce jeune manchot de Humboldt. Les manchots de Humboldt nouveau-nés ne ressemblent pas du tout aux adultes, avec une livrée très différente. Ces manchots ont beaucoup en commun avec les humains dans leur vie de famille : ils n’ont qu’un seul partenaire dans leur vie et ne déménagent jamais leur nid. Les mères reconnaissent leurs enfants à leur voix (qui n’est d’ailleurs pas très jolie et ressemble à un braiment d’âne).
Ce frêle oisillon ressemble-t-il à une future grue royale ? Pas vraiment, mais il deviendra bientôt un bel et grand oiseau de plus d’un mètre et pesant 3,5 kg, la tête surmontée d’un toupet en forme de couronne. Ces grues vivent en Afrique du Sud et de l’Ouest et sont célèbres pour leur capacité unique à s’asseoir sur les arbres. Aucune autre espèce de grue n’est capable d’en faire autant.
Cette mère lémur à queue annelée est prête à protéger son petit. Il ne restera avec elle que cinq mois, après quoi les jeunes lémurs deviennent indépendants. Ces animaux vivent en groupes de 20-30, et les 15 autres lémurs du Zoo de Moscou ont déjà adopté le nouveau venu. Curieux et attentif, le bébé lémur escalade le dos de son père et de son grand frère. Adorable, non ?
Cette jeune alpaga est très spéciale : elle est toute blanche, une couleur assez rare, et c’est aussi le premier alpaga à naître au Zoo de Moscou. Les sabots se développent très vite, celle-ci pèse déjà cinq fois son poids à la naissance. Les alpagas sont doux et sociables, aussi bien entre eux qu’avec les humains. Cette jeune beauté a déjà été acceptée par tous ses congénères.
Comme il s’accroche à sa mère ! Le bébé restera encore au moins quatre semaines agrippé à son dos, et même après cela, passera les mois à venir à ses côtés, sous sa protection. Les capucins olive sont connus pour utiliser leur queue comme un troisième (ou cinquième, pour des singes) bras, mais ce bébé est encore trop petit pour l’utiliser correctement.