L’hiver russe à l’état pur dans les montagnes de l’Altaï

En raison de son éloignement géographique, la nature de l’Altaï est très bien préservée. Sur le photo : L’Île Tatyshev à Krasnoïarsk.

En raison de son éloignement géographique, la nature de l’Altaï est très bien préservée. Sur le photo : L’Île Tatyshev à Krasnoïarsk.

Alexandre Lechtchenok
Les clichés du photographe russe Alexandre Lechtchenok donnent à voir la splendeur des pics gelés, des vallées et des rivières de cette région spectaculaire de Sibérie.
Les Monts de l’Altaï forment la plus grande chaîne de montagnes du sud de la Sibérie, séparées par de profondes vallées fluviales et de vastes dépressions intramontagneuses. L’Altaï s’étend jusqu’à l’Asie centrale et traverse les frontières de quatre pays : la Russie, la Mongolie, la Chine et le Kazakhstan.  Monts de l’Altaï : la vallée fluviale de l’Aktru.
Les massifs de l’Altaï (à 3 134 kilomètres de Moscou) sont, avec le Lac Baïkal, l’une des deux régions les plus touristiques de Sibérie. Sur la photo : la réserve naturelle de Stolby (Les Piliers), à Krasnoïarsk.
Pour autant, ils ne sont pas envahis par des foules de visiteurs. Ils sont difficiles d’accès en hiver et leur caractère sauvage les rend presque désolés.
On s’y retrouve face à face avec la nature vierge. Sur la photo : les faubourgs de Krasnoïarsk.
Le col de Buybinsky. ​Une chapelle marque le lieu où Alexandre Lebed, gouverneur du territoire de Krasnoïarsk, a trouvé la mort avec ses compagnons en 2002, dans la chute de leur hélicoptère Mi-8 qui avait heurté des lignes électriques alors que la visibilité était mauvaise.
Les Monts de l’Altaï sont parfois considérés comme le « poumon » de la planète. C’est une des régions les plus propres et les moins polluées de Russie.Sur la photo : Le Parc national d’Ergaki.
Les lacs, les forêts et les déserts de la République de l’Altaï en font une destination touristique spectaculaire. Sur la photo : Le fleuve Ienisseï dans les faubours de Krasnoïarsk.
Les lacs, les forêts et les déserts de la République de l’Altaï en font une destination touristique spectaculaire. Le fleuve Ienisseï dans les faubours de Krasnoïarsk.On peut aussi y pratiquer le rafting, la randonnée, l’alpinisme et dormer dormir dans des yourtes traditionnelles. L’Île Tatyshev et le fleuve Ienisseï à Krasnoïarsk.