L’expo «Terroirs de France et jeune photographie» ouvre ses portes à Moscou

Sur la photo : Savoie. Mises en abîmes.

Sur la photo : Savoie. Mises en abîmes.

Lucie Deltroye
Le 2 décembre, une exposition photo de jeunes artistes de l’école des Gobelins de Paris a ouvert au centre commercial Tsvetnoï de Moscou. Elle est consacrée à l’héritage gastronomique des régions françaises.
Sur l'image : Bourgogne. Confondus.
En mai 2015, 70 photographes de l’école parisienne avaient pu réaliser un photoreportage dans huit villes françaises. Les photographes ont eux-même décidé de ce qu’ils photographieraient : paysages, spécialités locales, architecture ou détails d’une table décorée. Sur la photo : Bourgogne. Pierre, feuille, ciseaux.
« Les participants au projet tentent à tout prix d’éviter les clichés : vous ne trouverez pas sur leurs photos de pastis ou de rosé de Provence, pas de calissons, mais vous y trouverez du poulpe. Nous voyons donc apparaître sous nos yeux un nouveau modèle gastronomique. Ces jeunes photographes nous persuadent que ce n’est qu’en libérant l’interprétation de la tradition que l’on pourra la sauvegarder en tant qu’héritage national », considère Martine Ravache, critique photo. Sur la photo : Bretagne. Résonance.
Sous les colonnes du quatrième étage, où se trouve le food market et, avant les fêtes, un gigantesque sapin orné de cadeaux, les organisateurs ont installé environ 40 photographies visant à jeter sur la gastronomie un regard neuf, parfois même humoristique. Sur l'image : Paris. Lignes Parisiennes.
L’exposition se tiendra à Moscou jusqu’au 31 décembre 2016. Après la Russie, l’exposition parcourra le monde pendant trois ans. L’exposition est organisée par Atout France et participe à l’année franco-russe du tourisme culturel. Sur l'image : Provence. Dolce Massilia.
Sur l'image : Midi-Pyrénées. Métamorphoses.