Reine des saisons: quand l’hiver débarque en Russie

Dans le Nord de la Russie, la neige ne disparaîtra qu’en été ; dans certains endroits, elle est permanente (en Iakoutie ou dans la Tchoukotka).

Dans le Nord de la Russie, la neige ne disparaîtra qu’en été ; dans certains endroits, elle est permanente (en Iakoutie ou dans la Tchoukotka).

Ekaterina Vassilieva
L’hiver russe commence bien avant le 1er décembre et dure plus de trois mois. Il est froid et enneigé. Pourquoi certains l’aiment-ils tant ?
La photographe russe Ekaterina Vassilieva a réalisé une série de photos sur l’hiver russe intitulée La Saison russe.
Alors que le calendrier affiche officiellement le premier jour de l’hiver, la Russie centrale est recouverte de neige depuis déjà un mois et demi. Les Russes skient, patinent et souffrent du gel et du vent. La saison froide durera plus de trois mois : le printemps n’émergera qu’en avril.
Ce nom renvoie également aux Saisons russes – les tournées organisées par Serge Diaghilev qui présentaient les artistes, danseurs de ballet et chanteurs d’opéra russes à l’étranger en 1906–1929. Pendant les tournées, Londres, Paris, New York et d’autres villes et pays purent apprécier l’art russe et les artistes de génie de ce pays.
La Saison russe est un projet sur le rigoureux climat russe qui fait le tour du globe.
L’hiver russe est au cœur des contes populaires. C’est un coup de foudre. C’est l’époque de l’aventure, des découvertes culturelles enrichissantes et de la création de souvenirs pour toute une vie.
« Certaines illustrations de la série évoquent les contes et le folklore. Je ressens un lien avec le sentiment d’abandon, le mystère et l’esthétique de la Russie recouverte de neige », explique Ekaterina, l’auteure des photos.
Le nom du projet photographique d’Ekaterina Vassilieva renvoie au stéréotype répandu selon lequel l’hiver est la seule saison en Russie (faux, évidemment).
« L’hiver décore notre pays comme sans doute aucune autre saison. Les montagnes de débris, les mauvaises routes, les odeurs désagréables et la mauvaise humeur disparaissent sous la neige ».
L’hiver en Russie est l’époque des longues journées et nuits sombres, des routes glacées et de la météo rude. « Pour moi, c’est également un défi visant à créer la parfaite image de l’hiver », précise Ekaterina Vassilieva.
« La vie politique, spirituelle et culturelle russe est décrite avec les termes climatiques comme le refroidissement, le gel et le dégel. L’amour de l’hiver fait partie du caractère national : c’est le rêve, la réflexion et le détachement ».