La place Rouge au tournant du millénaire

Après l’effondrement de l’Union soviétique, la Russie traversait une crise économique : ce n’est pas un hasard si cette époque était surnommée « les 90’ sauvages ».

Après l’effondrement de l’Union soviétique, la Russie traversait une crise économique : ce n’est pas un hasard si cette époque était surnommée « les 90’ sauvages ».

Gerbert Roten
Les photos proviennent de l’exposition « Herbert Rothen. Red Square 1999. Streetlifephoto ».
L’exposition de photographies Herbert Rothen. Red Square 1999. Streetlifephoto montre une ville sur le point de vivre une nouvelle vie et une nouvelle réalité. L’exposition se déroule jusqu’au 31 août 2016 au musée de Moscou.
Il a pris beaucoup de belles photos, dont celle d’un sosie de Lénine discutant avec des jeunes sur les idées communistes, avec au fond une jeune femme arborant un T-shirt avec une photo de Monika Lewinsky.
C’est alors que le photographe suisse Herbert Rothen s’est rendu à Moscou et s’est directement dirigé vers la place Rouge.
Elle offre aux visiteurs un aperçue figé de l’été russe pluvieux de 1999, plein d’optimisme et de bonheur. Selon Rothen, « la photographie de rue peut capturer un instant, souvent juste une fraction de seconde ».
Mais au tournant du millénaire, la stabilité tant attendue est arrivée enfin, apportant positivité et confiance pour l’avenir.