Le visage féminin de la Deuxième Guerre mondiale

Maria Medvedeva et Yuzefa Ivachina, officiers sanitaires du 1er Bataillon du Premier régiment communiste. Moscou, Octobre 1941.

Maria Medvedeva et Yuzefa Ivachina, officiers sanitaires du 1er Bataillon du Premier régiment communiste. Moscou, Octobre 1941.

B. Vdovenko / Archives centrales d’État de la ville de Moscou
Près de 800 000 femmes soviétiques combattirent au front. RBTH leur rend hommage.
Près de 800 000 femmes combattirent au front pendant la Deuxième Guerre mondiale et chacune mérite un récit personnel. Ces photos présentent celles qui participèrent aux raids clandestins et rejoignirent le maquis. Parmi ces femmes, il y avait des pilotes, des médecins de combat, des signaleuses, des canonnières d’artillerie anti-aérienne, des snipers, des mitrailleurs, des conductrices de voitures et de camions, des officiers médicaux, du personnel de terrain et de siège. // Entraînement sportif au sanatorium Kamenev de l’Armée rouge à Saki, Crimée. 1935-1938.
Membres du premier équipage entièrement féminin du vol Leningrad-Moscou. La légendaire Marina Raskova est troisième à gauche. Moscou, 12 août, 1935.
Participantes du concours d’artillerie au sanatorium Kamenev de l’Armée rouge à Saki, Crimée. 1939-1940.
Partisanes de la division Vissokov. Région de Moscou, hiver 1941-1942.
Une télégraphiste rattachée à une unité de la 232e Division aérienne d’assaut. Front de Kalininsk, Mai 1943.
Tamara, canonnière d’artillerie anti-aérienne. Front de l’Ouest, 1943.
Femmes-snipers, félicitées pour leur excellence au combat, avec leur commandant. 3e Front de Biélorussie, 1944.
Étudiantes de l’université d’État de Moscou: Antonina Zoubkova, Evdokiïa Pasko, Ekaterina Riabova, Irina Rakobolskaïa, Nina Lobkovskaïa. Moscou, 1947.
Anciennes assistantes médicales militaires : V. Chvartseva, A. Plochtchenko, Z. Bagdassaryan lors d’une rencontre avec les vétéranes au Musée central des Forces armées soviétiques. Moscou, 1967.
Jour de la Victoire dans le jardin public situé devant le théâtre Bolchoï. Moscou, 1983.