Flambant neuf : les cinq stations les plus récentes du métro de Moscou

Instagram
Les stations de métro fraîchement ouvertes n’ont plus rien à voir avec le style soviétique.

 

Le 15 février, la 200e station de métro de Moscou a été inaugurée. Si les plus anciennes stations, construites pendant l’ère soviétique, ont des airs de palais tsaristes ou font penser à des musées consacrés au communisme, les nouvelles stations tendent davantage vers le style européen.

 

 

Chacune de ces stations est unique et vaut le coup d’œil.

 

La 200e station s’appelle Salarievo et se situe au bout de la ligne rouge. Aujourd’hui, le métro moscovite peut desservir la population vers une nouvelle zone de Moscou et les habitants de ce quartier peuvent désormais atteindre le centre en seulement 20 minutes.

 

 

L’architecture de la station se base sur le style d’avant-garde des célèbres artistes du XXe siècle Kasimir Malevitch et Vassily Kandinsky. Deux nouveaux services sont disponibles dans cette station: les passagers peuvent y recharger leurs téléphones et reçoivent un film protecteur pour emballer leur parapluie mouillé.

 

 

Il y a un mois à peine, la station Roumiantsevo a également ouvert ses portes à la fin de la ligne rouge. Son design s’inspire du travail du peintre néerlandais Piet Mondrian.

 

 

A photo posted by @next.dream on

 

La station Tekhnopark ouverte depuis décembre 2015 a l’air neuf et rutilant, bien que  ses fondations aient été posées à l’époque soviétique. Si sa construction était restée en stand-by depuis longtemps, cette station représente aujourd’hui une jonction importante pour les transports ; il y a effet un grand nombre de centres d’affaires et de nouvelles zones résidentielles aux alentours.

 

 

A photo posted by @vikusfikus on

 

La station Kotelniki est également  une station de métro flambant neuve, active depuis septembre dernier. Cette station a grandement facilité la vie des habitants de cette zone de Moscou, située sur l’une des lignes les plus chargées de la capitale.

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.