Un shopping chargé d’histoire

L’épicerie fine Elisseïev, l’une des plus anciens magasins de ce genre à Moscou, célèbre ses 115 ans. Grigori Elisseïev, son fondateur, faisait partie des hommes d’affaires les plus en vogue du pays au début du XXe siècle. Ses luxueuses galeries à Moscou et à Saint Pétersbourg ont survécu à l’époque soviétique et ont aujourd’hui rouvert leurs portes après rénovation.

Source : Wikipedia.org

En 1901, l’épicerie Elisseïev flambant neuve surprenait les Moscovites avec sa gamme de riches produits exotiques.

Source : Lori / Legion media

L’extravagance de cette nouvelle épicerie, située dans un bâtiment historique du XVIIIe siècle dans la rue Tverskaïa, en plein centre de Moscou, incarnait la puissance de l’empire commercial Elisseïev.

Source : Wikipedia.org

Le grand-père de Grigori, Piotr Elisseïev, ancien serf, avait commencé à monter son affaire en 1813 en vendant des oranges dans la rue. // Rayon fruits, 1913

Source : Wikipedia.org

Dans les années 1820, il possédait déjà tout un réseau d’épiceries et d’établissements vinicoles. // Bureau du directeur, 1913

Source : RIA Novosti

L’épicerie Elisseïev était le magasin favori de la noblesse russe pour ses vins importés du Portugal, d’Espagne et de France, sans parler de ses fruits exotiques et de ses fromages raffinés.

Source : Wikipedia.org

Sous l’URSS, l’épicerie fut renommée « Gastronom N°1 » et proposait des produits fins, fait rare à une époque de constantes pénuries. Dans les années 1930 marquées par la famine, c’était le seul endroit d’URSS où l’on trouvait des ananas. // Vue de la rue Tverskaïa dans les années 1930.

Source : Lori / Legion media

L’épicerie Elisseïev est aujourd’hui, au même titre que le GOuM, l’un des plus prestigieux centres commerciaux historiques de la capitale russe.

Source : Wikipedia.org, Lori / Legion Media

C’est en 1903, deux ans après son cousin moscovite, que l’épicerie Elisseïev de Saint Pétersbourg fut inaugurée.

Source : Wikipedia.org, REINA LUCK / Flickr.com

Sa galerie était encore plus splendide.

Source : Lori / Legion media

Le magasin avait élu domicile dans un des majestueux bâtiments de style empire sur la perspective Nevski.

Source : FotoRus/Flickr.com

Il attira de nombreux curieux qui ne pouvaient détacher leurs yeux de sa façade.

Source : Gnesener1900 / Wikipedia.org

En 1917, Grigori Elisseïev perdit son entreprise lorsque les Bolchéviques la nationalisèrent. Il s’envola à Paris, où il décéda en 1949.

Source : Lori / Legion media

Depuis 2012, il est de nouveau possible de pénétrer dans l’épicerie Elisseïev de Saint Pétersbourg. L’intérieur rénové rappelle la splendeur originelle du début du XXe siècle.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.