Quand Tolstoï faisait du vélo et prenait des «selfies»

Chaque photo de cette série montre une expression différente de l'écrivain. // Photo par Vladimir Tchertkov, Iasnaïa Poliana

Quand Tolstoï était jeune, l'art de la photographie se développait activement. Les premiers portraits photographiques de Tolstoï sont daguerréotypés. // Tolstoï, 1861, Bruxelles, photo par E. Geruzez

A mesure que la popularité de Tolstoï augmentait, les photos le représentant devenaient de plus en plus nombreuses. Il a été photographié par les plus célèbres agences de photo de l'époque, ainsi que par les correspondants de journaux et de magazines russes et étrangers. En 1862, il a pris une photo de lui-même - son premier "selfie". // Léon Tolstoï "Photo de moi", 1862, Iasnaïa Poliana
Tolstoï faisait du patin et du vélo, jouait au tennis, se promenait avec sa petite-fille, se promenait à cheval dans son domaine Iasnaïa Poliana ou prenait un bon petit-déjeuner sur la terrasse. 12 000 photos de Léon Tolstoï et de son entourage sont actuellement exposées au Musée Tolstoï de Moscou. // Léon et Sofia Tolstoï avec un vélo, 1895, Iasnaïa Poliana, photo par Sofia Tolstoï

La plupart des photos ont été prises par sa femme Sofia. Son appareil enregistrait les événements importants et la vie quotidienne // Tolstoï dans un traîneau à un cheval, 1903, Iasnaïa Poliana. Photo par Sofia Tolstoï

Sur ces photos, nous pouvons voir Léon Tolstoï qui faisait du sport et se reposait en famille, des invités et des personnalités culturelles. Sofia aimait prendre des photos de leurs enfants et petits-enfants, ainsi que de leurs paysages préférés de Iasnaïa Poliana // Léon Tolstoï avec sa fille Alexandra, Septembre 1901, Miskhor, Crimée. Photo par Sofia Tolstoï

Une grande partie de la collection du musée se compose de photos prises par Vladimir Tchertkov, ami proche et éditeur de Tolstoï. Il essaie de refléter la complexité de la puissance spirituelle de l'écrivain. Tchertkov a réalisé une série de portraits en gros plan. // Photos par Vladimir Tchertkov, Iasnaïa Poliana

Parmi tous les textes écrits par Léon Tolstoï, 174 ont été préservés, y compris des essais et des œuvres inachevés. On peut penser que Tolstoï écrivait 24 heures sur 24 pour accomplir une telle quantité de travail. Cependant, la vie de l'écrivain était incroyablement variée. // Vladimir Tchertkov, Iasnaïa Poliana

À la fin de sa vie, Tolstoï n’aimait pas être photographié et rencontrer la presse. // Tolstoï joue aux quilles avec Vladimir Tchertkov, fils de son ami Vladimir Tchertkov. 1909. Photo par T. Tapsel

L'exposition « Léon Tolstoï, si varié » aura lieu jusqu'au 31 décembre 2015 au Musée Tolstoï à Moscou, rue Prechistenka, 11/8 // Tolstoï fait du patin dans le jardin. 1898. Photo par Sofia Tolstoï

Les caméras couleur instantanée sont apparues à la fin de la vie de l'écrivain.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.