Primeval Russia : les villages perdus

Kharin estime que dans n’importe quel pays, les touristes seraient attirés par ces sites, mais qu’en Russie ces villages abandonnés restent inaperçus.

Kharin estime que dans n’importe quel pays, les touristes seraient attirés par ces sites, mais qu’en Russie ces villages abandonnés restent inaperçus.

Alexei Kharin

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.