Usines géantes de Russie: Novossibirsk, paradis des vaches

L'usine Irmen se trouve dans la région de Novossibirsk, à Verkh-Irmen. Son activité principale s'articule autour de la production et du traitement du blé, du lait, et de la viande. Le lait représente 50 % de la production de l'usine, tandis que le blé et la viande en représentent 16 % chacun.

Irmen est la troisième plus grande société de produits laitiers de Russie, et la plus grande de la région de Novossibirsk.

La société compte un cheptel de 2 450 vaches. La rude vie d'une vache comporte un petit avantage : des grattoirs automatiques. Chaque stabulation en est équipée. Le principe est simple : si une vache ressent une démangeaison, elle vient se frotter contre la machine, et celle-ci se met en marche automatiquement pour une durée définie.

Chaque vache donne en moyenne 10 000 litres de lait par an. L'usine s'emploie actuellement à créer de nouvelles races bovines. En 2001, la toute première race créée par l'usine, la vache d'Irmen, a vu le jour.

Les agriculteurs plantent du maïs qui servira ensuite à nourrir les vaches. Ils récoltent 320 000 quintaux de céréales, qui sont stockés dans un silo. Les moissonneuses John Deere font partie des engins utilisés pour les récoltes.

Une vache doit être âgée d'au moins 16 mois et peser au minimum 300 kg avant de pouvoir donner du lait. Une fois ce poids atteint, elle est inséminée. Neuf mois plus tard, elle met bas et commence à donner du lait ; quand une vache est âgée de 3 ans à 3 ans 1/2, elle est abattue pour sa viande.

Les vaches sont traites trois fois par jour, à 7 heures d'intervalle.

Seuls des hommes traient les vaches, ils utilisent habituellement des équipements spéciaux.

Chaque jour, 70 tonnes de lait cru sont traitées dans la partie crèmerie de l'usine.

Ils donnent ainsi 33 tonnes de lait, 25 tonnes de produits laitiers fermentés, et 2 tonnes de fromage blanc. Les grossistes paient 52 centimes d'euros par litre de lait. L'emballage dans lequel il est vendu coûte 4 centimes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies