En images: lorsque la Sibérie devient le centre du monde chamanique

Les pratiques chamaniques, ayant traversé les âges, sont encore aujourd'hui fortement ancrées en Russie, et notamment en Sibérie, où rituels et croyances font encore partie du quotidien de bon nombre de locaux. Retour sur une rassemblement inédit de représentants de cette foi.

Les plus puissants shamans de Suède, du Groënland, du Mexique, du Kirghizistan, de Mongolie, de Corée du Sud et du Kazakhstan sont arrivé dans la République de Touva, en Sibérie méridionale, pour un nouveau festival dédié à la culture chamanique.

Des rites de percussions, des rituels, méditations, mystères et chants vocaux sont au programme. Les organisateurs ont également promis d'organiser des séminaires et des cours sur les pratiques chamaniques et divinatoires.

Tous ceux intéressés pourront aussi apprendre la danse de l'aigle, partie intégrante du programme de santé spirituelle Un-Hun. Le but du festival est de donner un second souffle aux traditions chamaniques.

Naturellement, le chamanisme varie d'une région à l'autre suivant la mythologie de la population locale aux quatre coins du monde. Mais les principes sous-jacents des rituels chamaniques sont similaires partout.

Le chaman entre en transe, se laisse posséder par les esprits et engage le kamlanie, ou rituel chamanique, grâce auquel il communique avec les esprits, voyageant presque en leur compagnie dans les mondes célestes.

Le rituel est accompagné de danses et de chants. A Touva, le chamanisme côtoie le bouddhisme. Et durant le kamlanie, les chamans de la région proposent des chants gutturaux.

La république russe de Touva se situe en Sibérie, près de la frontière avec la Mongolie. Ce fut la dernière république à rejoindre l'URSS en 1944. La République de Touva est connue dans le monde entier pour ses chants gutturaux. Les ensembles vocaux de la république sont souvent invités dans les festivals de musique à travers le monde.

Le chamanisme est une des plus anciennes pratiques spirituelles humaines, il prévaut en Sibérie depuis l'âge de Bronze. Le rôle du chaman dans la société était d'agir en tant qu'intermédiaire entre ce monde et le prochain.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies