Les usines géantes de Russie: la plus vieille entreprise de charbon

Plongeon dans les entrailles souterraines de Sibérie à la découverte d'un site déconseillé aux claustrophobes.

La Mine du 7 Novembre (communément appelée "Sept") est une des plus vieilles entreprises de charbon du site minier Leninski situé à Leninsk-Kouznetski. Elle doit sa création et son développement au premier plan quinquennal de l'Union Soviétique (1928-1933). Kouzbass est un des plus grands gisements de charbon au monde et est situé près de la dépression de Kouznetsk entre Tomsk et Novokouznetsk, dans le bassin de la rivière Tom.

Afin d'industrialiser rapidement l'URSS, le premier plan quinquennal a fixé l'objectif de presque doubler l'extraction houillère.

La construction rapide de nouveaux projets de production de charbon a commencé dans le bassin de Kouznetsk – ou Kouzbass – qui était supposé être un gisement de matières premières nécessaires aux géants métallurgiques qui se développaient dans l'Oural et en Sibérie, alors que les mines déjà existentes étaient modernisées.

Les travaux de construction de la mine de charbon Baikaimskaya, conçue pour produire 250 000 tonnes par an, ont commencé en 1929. La première extraction a eu lieu en mai 1930. En novembre 1931, à la demande du syndicat des travailleurs, la mine a été rebaptisée "Mine du 07 Novembre" en honneur de son premier anniversaire.

La période courant de 1960 aux années 1980 peut être considérée comme l'âge d'or des mines.

En 2009, 2,95 millions de tonnes de charbon avaient été extraites de cette mine. A cette époque, l'entreprise avait effectué avec succès sa transition vers l'exploitation par fonçage et percement. Afin d'accéder aux ressources restantes, la compagnie a investit dans un appareil de fond de trou polonais pour le forage, une machine d'extraction Eickhoff SL-500 et des équipements de transport de manufacture allemande.

La Mine du 7 Novembre développe les gisements de charbon de Leninsk-Kouznetski. La plupart de ces gisements sont situés dans le périmètre administratif de la ville.

La mine a été complètement automatisée. Des convoyeurs sont déployés sur un total de huit kilomètres.

Le rail Shtekenkuli-800, fabriqué par l'entreprise Sharf et les monorails de la compagnie Ferrit sont utilisés comme des dispositifs auxiliaires de transport.

Le risque d'explosion de grisou (poussière de charbon) et de gaz utilisé est extrêmement élevé mais il n'y a aucun risque de combustion spontanée.

Un accident est survenu dans la Mine du 07 Novembre le 12 octobre 1950. 48 personnes y ont trouvé la mort. Le 15 avril 1985, une explosion de grisou a eu lieu, tuant neuf personnes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies