Méga-usines russes: le berceau du chasseur-bombardier lourd russe

La Chkalov Novosibirsk Aircraft Production Association (l’Usine Chkalov), un des plus grands avionneurs en Russie, est membre du groupe aéronautique Soukhoï Aviation Holding Company.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un avion des chasse Yak sur trois produit en URSS sortait de cette usine. En temps de guerre, on produisait jusqu’à 33 avions par jour dans cette usine.

Vers la fin des années 1980, l’usine commençait à fabriquer une série des nouveaux chasseurs multi-rôle de quatrième génération, le Su-27IB, plus tard rebaptisé le Su-32.

Au début des années 1990, la production s’est dirigée vers la fabrication du bombardier Su-34, un complexe aérien multifonctionnel. Les pilotes d’essai I. V. Votintsev et E. G. Revunov ont effectué le premier vol d’essai à partir de l’aérodrome de l’usine. Cet avion a été produit en série pour les Forces aériennes russes depuis 2006.

Ce bombardier est équipé d’un canon de calibre 30 mm et de 12 points d’ancrage auxquels il est possible d’accrocher des armes pesant jusqu’à 8 tonnes. D’après certaines sources, deux Su-34s ont été employés pendant la guerre en Ossétie du Sud. Ces avions servaient à couvrir les activités des avions de combat en utilisant des mesures de guerre électronique contre les installations de défense aérienne géorgiennes.

Les analystes occidentaux ne se sont pas encore mis d’accord sur le classement de cet avion qu’ils dénomment à la fois « avion de chasse multifonction » et « chasseur-bombardier ».

Le cockpit est équipé d’une blindage au titane (d’une épaisseur de 17 millimètres), et le réservoir d’alimentation est également blindé.

Plus de 6 000 ouvriers et spécialistes collaborent à la fabrication des avions à l’usine.

Une fois le fuselage terminé, les assembleurs de systèmes et d’équipement se mettent au travail. Entre leurs mains, l’avion se transforme en « être vivant », à mesure que tous les systèmes nécessaires sont montés dans l’avion.

En mars 2012, l’usine a signé un contrat avec la Force aérienne russe pour fournir 92 avions Su-34 pour la fin de 2020. Ce contrat s’ajoute à celui de 2008 dans lequel l’entreprise s’engageait déjà à fournir 32 avions Su-34. Le coût d’un Su-34 s’élève à environ 1 milliard de roubles (soit 28 000 000 $ US).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies