Randonnée à ski au Kamtchatka, sur les pentes des volcans actifs

Le groupe des volcans Avatcha se situe dans l'Extrême-Orient russe, près de la ville de Petropavlosk-Kamtchatski (dans la péninsule du Kamtchatka, à 11 900 km de Moscou). Ce groupe est composé de cinq volcans géants, dont trois sont éteints et un seul est en activité.

Les volcans sont visibles depuis presque n'importe quelle partie de la ville. Ces sites naturels attirent les touristes autant en hiver qu'en été. Le ski de randonnée, sport d'hiver très apprécié en Europe, ne cesse de gagner en popularité auprès des habitants de la région.

Le ski de randonné, aussi appelé ski-alpinisme, permet d'accéder aux pentes montagneuses dépourvues de remontées mécaniques ou de téléphériques. Vous pouvez même vous rendre dans les endroits les plus reculés de la péninsule. Le Kamtchatka offre aux touristes à ski des paysages magnifiques à perte de vue et très variés.

Le volcan Koriakski est le plus haut du groupe des Avatcha. Il culmine à 3456 m d'altitude. Ce supervolcan est toujours en activité, sa dernière éruption remonte à 2009.

L'ascension du Koriakski et de l'Avatchinski débute au camp de base, où l'on trouve un hébergement pour les touristes. Bien que l'on trouve nombre de sources chaudes à travers la péninsule, il n'y en a pas ici. On y trouve néanmoins d'authentiques banias russes.

Par temps clair, la visibilité dépasse les 100 km. En général, les touristes à ski gravissent le volcan Koriakski jusqu'à environ 2000 m. Au-delà de cette altitude, les pentes escarpées rendent l'ascension assez difficile. Mais la descente est un vrai plaisir!

Le volcan Koriakski est en quelque sorte la Mecque du ski de randonnée. Les pistes présentent différent niveaux de difficulté, et s'adressent aussi bien aux débutants qu'aux sportifs chevronnés.

Pour skier sur des pentes comme celles-ci, il faut soit être accompagné d'un guide de montagne expérimenté ou suivre un entraînement spécial. Cette zone comporte - entre autres - un risque réel d'avalanches. Les skieurs emportent donc non sans raison un équipement contre les avalanches : des pelles, des balises, et un sac à dos avec de quoi se ravitailler.

Chaque année, les mordus de hors-piste affluent de diverses régions de Russie et de l’étranger vers le Kamtchatka. Outre les paysages sublimes des montagnes, de nouveaux défis y attendent les skieurs, lesquels peuvent ainsi parfaire leur technique.

Les montagnes du Kamtchatka offrent un relief varié : on est toujours surpris de voir un autre paysage apparaître au détour d'une corniche ou sous un angle différent. Partir pour une expédition en ski-alpinisme dans les montagnes permet de découvrir de nouveaux paysages hivernaux.

On peut admirer Petropavlovk-Kamtchatski et la baie d'Avatcha dans leur intégralité, depuis les pentes des volcans. (La baie d'Avatcha est une vaste baie gelée en hiver, c'est l'une des plus vastes au monde, juste derrière la baie de Port Jackson, en Australie. La baie d'Avatcha s'étend sur 24 km.)

Le volcan Avatchinski, qui a donné son nom à la chaîne de volcans, est lui aussi en activité. On peut souvent observer de la vapeur et des gaz s'échapper du cratère. En général, il faut 6 heures pour atteindre le cratère en ski-alpinisme.

Ce géant est située au sein de la réserve naturelle de Nalichevo, où l'environnement est particulièrement protégé. En été, il est interdit d'emprunter un quelconque moyen de transport pour se rendre au pied du volcan. En hiver, vous pouvez atteindre ce lieu magique à pied... à condition d'être équipé pour le ski de randonnée.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies