Les motards de l'extrême au Kamtchatka: entre volcans et Pacifique

La péninsule du Kamtchatka est l'une des régions les plus reculées de Russie. Elle est située le long de la ligne de changement de date, et sa capitale Petropavlosk-Kamchatski, est à 9992 km de Moscou. Cette péninsule est l'une des régions russes adaptées à presque tous les sports extrêmes : de la randonnée à l'escalade, en passant par du motocross à travers la forêt et le long des plages. Curieux de savoir ce qui poussait les casse-cous locaux à partir à l'aventure, nous avons interrogé des fans de sports mécaniques pour qui la vie rime avec adrénaline et vitesse.

Igor Moulakmetov, un motard de la région, a raconté à la Russie d'Aujourd'hui son coup de foudre pour le motocross. \ "Tout a commencé quand j'ai acheté une vieille moto tout-terrain japonaise. Même après 20 ans, le matériel japonais reste très fiable et demande peu d'entretien. Je fais de la moto depuis 5 ans, maintenant".

"La moto connaît un nouveau souffle au Kamtchatka. De plus en plus de gens achètent des motos, participent à des compétitions, et partent vers des régions reculées de la péninsule. On découvre sans cesse de nouvelles destinations pour voyager à moto".

"En 2013, la première piste dédiée aux propriétaires de motos Enduro a ouvert au Kamtchatka. L’enduro se pratique sur un terrain très accidenté. Depuis, les propriétaires de ces motos prennent part à des compétitions".

"La piste d'enduro est jonchée de bûches, et jalonnée de bosses et d'autres obstacles, pour imiter les conditions réelles. Nous projetons d'organiser des compétitions de motocross, et d'inviter des motards d'autres régions de Russie, voire de l'étranger".

L'entraînement sur une piste spéciale, en particulier pour la compétition, permet au motard (ou pilote de moto) d'acquérir une expérience précieuse lorsqu'il s'agit de rouler en forêt, de partir hors des sentiers battus, ou de pratiquer d'autres sports mécaniques extrêmes.

Le Kamtchatka est une région unique au monde, car vous êtes éblouis par sa beauté à chaque instant. Des volcans majestueux mais dangereux, une faune et une flore sauvages intactes, l'océan Pacifique dans toute sa puissance... Il n'en faut pas plus pour tomber amoureux du Kamtchatka pour de bon.

La moto est le moyen de transport idéal au Kamtchatka, car elle est dotée d'une suspension très souple, elle consomme peu, roule très vite en hors-piste, et permet d'accéder à des endroits reculés.

L'un des endroits les plus intéressants pour une virée à moto, c'est la côte pacifique. Le terrain est tellement varié : on peut même faire des sauts ou juste rouler dans le sable, au bord de l'eau.

Vadim Bobrishev nous explique comment un conducteur de mobylette peut devenir un coureur d'Enduro chevronné. // "Comme beaucoup de gens ici au Kamtchatka, j'ai commencé en roulant avec des mobylettes japonaises quand j'étais petit. Mon père m'a fait monter sur un scooter, et comme il était lui-même un pilote d'Enduro passionné, c'est lui qui m'a acheté ma première moto plus tard".

"C'était facile pour moi de rouler à moto. Je savais déjà comment conduire et utiliser la boîte de vitesse sur un scooter. Maintenant, après 5 ans de pratique, j'essaie constamment d'améliorer ma technique, d'explorer de nouveaux endroits, et d'apprendre de nouvelles choses".

"Le Kamtchatka est l'une des meilleures régions pour le tourisme à moto et la moto de l'extrême. On peut rouler sur les pentes d'un volcan, longer la côte pacifique, ou traverser la toundra vallonnée et le sable noir".

"Il y a des trajets fabuleux, aussi bien pour les amateurs d'Enduro que pour les pros de la moto freeride - chacun y trouve son bonheur".

"Ce que faire de la moto au Kamtchatka m'apporte ? Une sacrée montée d'adrénaline à chaque fois que je démarre ma moto !"

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.