Où les oiseaux russes passent-ils l'hiver ?

Nickolas Titkov / Visual Hunt
Le rude climat hivernal russe n'est que peu propice à de nombreuses espèces à plumes y résidant durant les saisons plus clémentes. Mais vers quels horizons s'envolent-elles alors avant que le pays ne revêtisse son blanc manteau?

Tous les écoliers russes savent que les oiseaux migrent vers le sud en hiver. Cependant, ce n'est pas tout à fait exact. Tout dépend des conditions climatiques auxquelles ils étaient initialement adaptés. Sur la photo : un aiglon.

Le delta de la Volga (toutes ces photos ont été prises dans le district d'Astrakhan), abrite l'une des populations d'oiseaux les plus importantes sur le continent eurasiatique, lors des périodes migratoires. À certaines périodes, la réserve naturelle compte 283 espèces d'oiseaux. La majorité de l'avifaune locale se compose d'oiseaux aquatiques, à l'image du goéland pontique.

La plupart des hérons migrent vers la Méditerranée pendant l'hiver : plus il y a de réserves, de roseaux, d'herbes grasses et autres plantes aquatiques, moins la présence humaine est tangible, et plus il y a de hérons.

Généralement, la plupart des oiseaux de Russie sont migrateurs : canards, oies, grives, pinsons, alouettes, et combattants (sur l'image). L'hiver venu, aucun de ces oiseaux ne peut trouver de la nourriture dans son habitat estival.

Les migrations durent ici neuf mois, de mars à novembre. Le voyage de la grue demoiselle (Anthropoides virgo) la mène vers le Tchad, le Soudan, la péninsule arabique et l'Inde.

Les traquets sont une espèce répandue en Russie. On les trouve presque partout, sauf à l'extrémité orientale du pays. Les nids de traquets sont souvent la cible de prédateurs -des  serpents et des rongeurs en quête d’œufs et d'oisillons.

Le martin-pêcheur se distingue des autres oiseaux vivant en Russie de par sa couleur : un bleu turquoise vif sur sa tête et son dos. Il passe l'hiver dans le sud de la Russie, où les rivières ne gèlent pas ; par exemple, dans le Caucase du Nord.

Le guêpier est aussi un oiseau aux couleurs peu communes. Le guêpier de Madagascar (M. superciliosus persicus) migre en Afrique tropicale et méridionale, où l'on trouve 15 autres sous-espèces locales de cet oiseau.

Il semblerait que la huppe fasciée vit en Afrique. Mais non, elle est également présente en Eurasie. Soit la population de cette espèce présente au Sud-Est de la Russie ne migre pas, soit elle part en Inde.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies