Bijoux en argent au cœur des montagnes du Daghestan

Il y a plein de choses à voir dans la région montagneuse de Daghestan: dans les nombreux villages de la haute montagne, les secrets familiaux de poterie, d’orfèvrerie, de gravure, de dorure et de sculpture sont transmis d’une génération à l’autre. Chaque village a sa propre spécialisation. Aujourd’hui, nous nous rendons dans le village de Kubachi, l’un des centres traditionnels de production de bijoux en argent et de sculpture en pierre et en bois les plus célèbres du Caucase.

Ce village a une histoire riche ; au IVe siècle, il est mentionné dans les chroniques perses sous le nom de Zerikhgeran (guerriers), alors que le nom Kubachi vient d’une traduction turque. Les armuriers ont travaillé dans ce village depuis l’antiquité pour forger des cottes de mailles, des épées et des sabres de différentes formes et tailles.

Selon la légende, le casque d’Alexandre le Grand fut fabriqué par les artisans de Kubachi, de même qu’une collection d’armes blanches offerte par Alexandre III à la Reine Victoria. A l’époque soviétique, les objets fabriqués par les artisans de Kubachi servaient souvent de cadeaux extravagants pour les hommes du pouvoir.

Par exemple, aujourd’hui, un vase offert à Staline, est conservé au musée du village (à côté des sculptures en os, dorures et objets d’orfèvrerie). Une fois que le culte de Staline fut détrôné, le vase fut miraculeusement restitué au village où il avait été fabriqué.

Les réalités d’aujourd’hui ont, naturellement, marqué la production. Les cottes de mailles ne sont plus fabriquées, et lorsqu’une épée y voit le jour, elle ne sert pas d’arme.

Généralement, le village produit des sets de vaisselle haut de gamme, des harnais équestres, et des bijoux pour femmes en très grande quantité.

Curieusement, parallèlement à l’entreprise d’Etat, de nombreux artisans privés travaillent dans le village. C’est pourquoi le village vaut la visite, vous pouvez voir comment des plats en argent recherchés ou des bracelets féminins délicats sont fabriqués à partir de chutes et de restes d’argent.

Les bracelets sont plaqués or et décorés d’émail filigrane. Avantage supplémentaire : vous pouvez regarder le processus de fabrication en entier.

Le village étant petit, tous les villageois se connaissent. Aussi, vous pouvez avoir une vision plus ou moins complète des artisans qui y vivent actuellement et de leurs spécialisations assez rapidement. Certains artisans sont capables de tout faire, mais ils sont rares.

La plupart des artisans se spécialisent dans un métier spécifique. Par exemple, l’argent doit être fondu et moulé pour un traitement ultérieur. Peu de gens dans le village sont capables d’effectuer ce travail, ils sont sollicités par d’autres artisans.

Le Syndicat Artistique de Kubachi était naguère célèbre dans tout le pays et en dehors. Des artisans y travaillent encore, mais pas autant qu’avant. Une collection unique d’objets fabriqués au sein du syndicat à travers les années y sont conservés et valent une visite.

Certains objets étaient fabriqués en série, d’autres à seulement quelques exemplaires pour des commandes spécifiques. Ces objets vous feront admirer le savoir-faire des artisans qui travaillent l’argent et le bois.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies