Hommage à Rudolf Noureev

Paris a fêté le 75è anniversaire de Rudolf Noureev par un concert de gala. Ce concert international en deux partie, organisé par D&D Art Productions, célébrait le 75è anniversaire de Rudolf Noureev, le fameux maître du Ballet russe et britannique, mort en 1993 à l'âge de 54 ans.

La représentation comprenait des artistes de l'Opéra de Paris, du Ballet Royal au Covent Garden, du Dutch National Ballet, du Ballet de Berlin, ainsi que des théâtres russes Mariinsky et du Bolchoï.

Les principaux solistes des meilleures troupes du monde ont alternés les performances de classiques du XIXè et XXè siècles.

La "chimie" du charme envoutant de Noureev, quelque soit ses danses, fut redécouverte pendant la performance. Le tempérament de Noureev se faisait sentir même dans son interprétation des classiques les plus académiques.

Derrière les manières royales de la première danseuse, brillait l'air triomphant d'une dévoreuse de coeurs : ses relevés imposants hypnotisaient littéralement la salle, tandis que son croisé en cinquième position ne pouvait souffrir aucune comparaison.

La marque de fabrique de Noureev renaissait dans les mouvements fluides de la première danseuse.

Le public donna aux artistes un accueil enthousiaste, et le seul fouetté de la soirée fut accueilli par une standing ovation.

L'euphorie s'est transformée en tempête d'applaudissements lorsque Charles Jude a appelé sur scène quelques-uns des vieux amis et collègues de Noureev alors dans l'audience.

De tous ses compères de la même génération, seul le jeune et bouillant Noureev se permettait une grande frivolité. Le condensé de la biographie du danseur au début de la deuxième section a été compilé par la Fondation Noureev à partir d'enregistrements inconnus jusqu'alors.

Si le héros de la soirée avait été là pour célébrer son 75è anniversaire, sans doute aurait-t-il été satisfait : aucune des nouvelles stars n'a réussi à le surpasser.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies